Les idéologies

De Ebior

Une idéologie est une philosophie qui généralise une idée simple à l'ensemble de l'objet de connaissance qu'elle s'est choisi. Cette idée, par exemple la liberté chez Sartre, a en elle-même une part de vérité (l'homme est libre), mais il est faux de la prendre pour la seule explication de son objet de connaissance; pour reprendre le même exemple, il y a des choses que l'homme ne peut pas choisir librement, mais, pour Sartre, chacun devrait pouvoir choisir librement qui il est, son nom, sa nationalité, sa famille, son sexe, etc.

On pourrait dire d'une autre manière que l'idéologie, au lieu de partir de la réalité et de toujours y référer comme à son maître, part d'une partie de la réalité et confond sa propre connaissance de cette partie de la réalité à la réalité même, au point d'imposer au reste de la réalité toujours le même schéma, toujours la même idée. C'est alors la connaissance, partielle, de la réalité qui devient le maître.

Du point de vue de la philosophie réaliste, à la suite de Marie-Dominique Philippe, on peut distinguer d'abord trois idéologies qui entendent répondre aux questions fondamentales de l'existence. Ce sont les trois principales philosophies athées, qui ont exercé et exercent encore une énorme influence sur des gens qui, sans être eux-mêmes philosophes, se servent de ces philosophies pour éviter de se poser les questions existentielles, puisque pour elles, la réponse est simple et toute trouvée. Ensuite il y a des idéologies pratiques. Elles ne cherchent plus à donner des raisons de la non-existence de Dieu, pour elles, c'est un fait acquis, elles veulent désormais refaire le monde sur une (et une seule) nouvelle base. On peut en distinguer quatre principales: Marx, Nietzsche, Sartre, Freud, à quoi l'on peut joindre des idéologies politiques qui ont conduit à des millions de morts innocents à l'époque moderne.

Il y a au moins un point commun à tous ces systèmes philosophiques, c'est d'être des athéismes. Mais cela ne veut pas dire que la religion ne soit pas elle-même, dans certains cas, à l'origine d'idéologies - au contraire, à chacun de ces penseurs, on pourrait trouver un penseur croyant qui lui répond d'une manière parfaitement idéologique, comme dans le cas du créationnisme.