Prières à Marie

De Ebior

 Ave Maria

Cette salutation, la plus célèbre des prières à Marie, remonte aux premiers siècles. A la salutation de l'ange Gabriel, la piété chrétienne a joint, à partir du 5ème siècle, celle d'Elisabeth. Au moyen âge l'Ave Maria se prolongera par une invocation à la Mère de Dieu.


Je vous salue, Marie, pleine de grâce. Ave, Maria, gratia plena
Le Seigneur est avec vous. Dominus tecum :
Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. benedicta tu in mulieribus, et benedictus fructus ventri tui Iesus.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pêcheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Sancta Maria, Mater Dei, ora pro nobis peccatoribus, nunc et in hora mortis nostrae.


Autre texte  :

Réjouis-toi, Marie, pleine de grâce,
Le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes , et
Jésus, le fruit de ton sein, est béni.
Sainte marie, Mère de Dieu, prie pour nous,
pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Sous ta protection (Sub tuum)

Cette prière, la plus ancienne à Marie avec l'Ave Maria, est connue depuis le 3ème siècle par un  papyrus découvert en Egypte  en 1917,  acquis par la John Rylands Library de Manchester et publié en 1938 .


Nous nous réfugions sous ta protection, sainte Mère de Dieu : Sub tuum praesidium congugimus, sancta Dei Genitrix:
ne rejette pas nos prières quand nous sommes dans l'épreuve, nostras deprecationes ne despicias in necessitatibus,
mais délivre-nous toujours de tous les dangers, Vierge glorieuse et bénie. sed a periculis cunctis libera nos semper, Virgo gloriosa et benedicta.

Souvenez-vous

Cette prière , apparue au 15ème siècle, est demeurée très populaire jusqu'à nos jours


Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont recours à votre protection , imploré votre assistance , réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère du Verbe, ne méprisez pas mes prières, mais accueillez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.

Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur,exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur! Magnificat anima mea Dominum;et exsultavit spiritus meus in Deo salutari meo.
Il s'est penché sur son humble servante; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Quia respexit humilitatem ancillae suae; ecce enim ex hoc beatam me dicent omnes generationes,
Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est son nom ! Quia fecit mihi magna qui potens es, et sanctum nomen ejus,
Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent. Et misericordia ejus a progenie in progenies timentibus eum.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Fecit potentiam in brachio suo; dispersit superbos mente cordis sui.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Esurientes implevit bonis, et divites dimisit inanes.
Il relève Israël, son serviteur, il se souvient de son amour, Suscepit Israël ,puerum suum, recordatus misericordiae suae.
de la promesse faite à nos pères,en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais. Sicut locutus est ad patres nostros , Abraham et semini ejus in saecula.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit,comme il était au commencement, maintenant et pour les siècles des siècles. Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto. Sicut erat in principio et nunc et semper, et in saecula saeculorum.
Amen. Amen.



Salve Regina

Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, douceur de notre vie, notre espérance, salut ! Salve Regina, Mater misericordiae, vita, dulcedo et spes nostra, salve.
Enfants d'Eve, exilés, nous crions vers toi. Ad te clamamus, exsules, filii Hevae.
Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes Ad te suspiramus, gementes et flentes, in hac lacrimarum valle.
Toi, notre avocate, tourne vers nous ton regard miséricordieux. Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte
Et, après cet exil, montre-nous Jésus, le fruit béni de ton sein. Et Iesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exilium ostende.
O clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie. O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

Angelus

L'ange du Seigneur a porté l'annonce à Marie, et elle conçu du Saint-Esprit. Réjouis-toi,

Voici la servante du Seigneur .

Qu'il me soit fait selon ta parole. Réjouis-toi Marie...........

Et le Verbe s'est fait chair.

Et il a habité parmi nous . Réjouis-toi Marie...........

Prie pour nous, Sainte Mère de Dieu, afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus Christ.

Répands, nous t'en prions, Seigneur, la grâce dans nos âmes, afin qu'après avoir connu, par la voie de l'ange, l'Incarnation de ton Fils Jésus Christ, nous soyons conduits, par sa Passion et par sa croix, à la Gloire de sa Résurrection. Amen


Ô Mère de Miséricorde,

Ecoute la prière que nous t'adressons et présente-la à jésus, ton Fils, notre seul rédempteur.

Toi qui nous enseignes le sacrifice caché et silencieux, toi qui viens à notre rencontre, à nous pécheurs, nous te consacrons notre vie, nos travaux, nos joies, nos maladies, nos douleurs.

Toi notre espérance, regarde-nous avec bonté, apprends-nous à marcher au-devant de jésus, et si nous tombons, aide-nous à nous relever et à revenir vers Lui en confessant nos fautes. Accorde-nous un grand amour pour les sacrements, empreintes laissées par ton Fils sur la terre.

Ainsi, Mère très sainte, avec la paix de Dieu dans notre conscience et le cœur délivré de tout mal, de toute haine, nous pourrons porter à tous les hommes la vraie joie et la vraie paix.

(Jean-Paul II)

Auteurs : Angela CORSO et Fernand LEMOINE 

©  EBIOR, 12/02/2006 bible@ebior.org