Le Coran et la vie de Jésus

De Ebior

Les textes sont extraits de Jacques BERQUE, Le CORAN: essai de traduction, Spiritualités vivantes, Albin Michel, 1995

Le Coran est divisé en 114 unités appelées sourates , qui portent à la fois un numéro et un  nom. Chaque sourate est divisée en versets.

Il mentionne de grandes figures bibliques citées de nombreuses fois .

  • Mûsâ (Moïse) :   136 fois
  • Nûh (Noé)     :      33 fois
  • Ibrahim (Abraham) :  69 fois.
  • Îsâ (Jésus)     :     36 fois
  • Maryam (Marie) : 34 fois


Sourate II. (La Vache)

87 Oui, Nous avons confié l’Écrit à Moïse et fait venir sur ses traces après lui les envoyés.

Nous avons muni de preuves Jésus fils de Marie et l’avons conforté de l’Esprit de sainteté.

Mais, n’est-ce pas, chaque fois qu’un envoyé est venu contrarier vos passions, votre orgueil démentit les uns et mit à mort les autres.


Sourate III. (La famille de Imrân)

45 Lors les anges dirent :  « Marie, Dieu te fait l’annonce d’une Parole de Lui venue. Son nom est le Messie Jésus fils de Marie, prodigieux dans cette vie et dans l’autre, et du petit nombre des rapprochés (de Dieu) il parlera aux hommes du berceau comme à l’âge adulte et sera du nombre des justifiés ».

Conception proche du Verbe des chrétiens

47 « Mon Seigneur, dit-elle, comment enfanterais-je sans qu’un homme ne m’ait touchée ? – C’est ainsi », dit-Il.

Dieu crée ce qu’Il veut. S’il décrète une chose, il Lui suffit de dire : « Sois », et elle est.

48 « Il lui enseignera l’Écriture et la sagesse, la Torah et l’Évangile et en tant qu’envoyé aux  49 Fils d’Israël : « Je viens à vous muni d’un signe de votre Seigneur. Je vais créer pour vous d’argile une forme d’oiseau ; j’y soufflerai, et ce sera, avec la permission de Dieu, un oiseau ; je guérirai l’aveugle et le lépreux ; je ferai, avec la permission de Dieu, vivre les morts ; je vous informerai de ce que vous mangez et de ce que vous thésaurisez dans vos demeure »…

Récit de l'Annonciation et de l'oiseau fabriqué comme dans les textes apocryphes (Vie de Jésus en arabe)

Mention de la Torah juive et de l'Évangile chrétien

Preuves miraculeuses de la mission de Jésus.

Sourate IV. (Les femmes)

157 Pour avoir assuré : « Nous avons tué Jésus le Messie fils de Marie », l’envoyé de Dieu !... Ils ne l’ont pas tué, ils ne l’ont pas crucifié, mais l’illusion les en a possédés. Ceux qui là-dessus controversent ne font qu’en douter, sans avoir en l’espèce d’autre science que de suivre la conjecture… Ils ne l’ont pas tué en certitude

Le Coran considère que Jésus a échappé à la défaite et à la mort .  Un sosie aurait été le réel crucifié.

158 Mais Dieu l’éleva vers Lui.

171 Gens du Livre, ne vous portez pas à l’extrême en votre religion. Ne dites sur Dieu que le Vrai : seulement que le Messie Jésus, fils de Marie, était l’envoyé de Dieu, et Sa Parole, projetée en Marie, et un Esprit venu de Lui. Croyez en Dieu et aux envoyés, ne dites pas : « Trois » ; cessez de le dire : mieux cela vaudra pour vous ! Dieu est un Dieu unique. A Sa transcendance ne plaise qu’Il eût un fils ! A Lui tout ce qui est aux cieux et sur la terre. Là-dessus qu’il suffise de Dieu comme répondant…

Refus radical du trithéisme ( trois dieux) et affirmation de l'unicité de Dieu. Cependant, cette conception de Jésus comme homme, Messie, et comme Parole , Esprit n'est pas très éloignée du dogme chrétien  (Symbole d'Athanase)  qui affirme lui aussi que Dieu est unique . Rappelons que Dieu le Père n'a pas de fils qui serait alors une créature mais que Dieu est Père , que Dieu est Fils.

Sourate V. (La table pourvue)

17 Dénégateurs sont ceux qui assimilent à Dieu le Messie fils de Marie. Dis : « Qui pourrait le moindrement retenir Dieu d’anéantir le Messie fils de Marie et sa mère, et les habitants de la terre jusqu’au dernier ? »

Dieu possède la souveraineté des cieux et de la terre et de leur entre-deux. Il crée ce qu’il veut. Il est Omnipotent.

75 - Il n’était, le Messie, fils de Marie, rien d’autre qu’un envoyé –des envoyés sont passés avant lui- et sa mère qu’un être de vérité, l’un et l’autre sujets à manger de la nourriture.

Rejet de Jésus comme égal à Dieu : il n'est qu'un envoyé

110 Lors Dieu dit :  « Jésus fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur ta mère et sur toi, quand Je te confortai de l’Esprit de sainteté, te faisant parler dès le berceau comme à l’âge adulte ; que Je t’enseignai l’Écriture et la sagesse, la Torah, l’Évangile ; et que tu créais d’argile comme une forme d’oiseau, non sans Ma permission ; et que tu soufflais sur elle, non sans Ma permission ; et que tu guérissais l’aveugle et le lépreux, non sans Ma permission ; et que tu faisais sortir les morts, non sans Ma permission. Et quand Je dissuadai les fils d’Israël de te suivre : quand tu leur produisis avec des preuves, les dénégateurs d’entre eux dirent : « Ce n’est là que sorcellerie flagrante ».

Nouvelle allusion aux miracles de l'enfance : Jésus parle au berceau et crée un oiseau d'argile

116 Lors Dieu dit : «  Jésus fils de Marie, est-il vrai que tu aies dit aux hommes :  « Tenez-nous, ma mère et moi pour deux dieux en place de Dieu » ? –A Ta transcendance ne plaise !, dit Jésus, il n’est pas en mon pouvoir de m’arroger ce qui n’est point à moi en vérité. Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, puisque Tu connais ce qui est en moi, quand moi j’ignore ce qui est en Toi : n’es-Tu pas le Connaisseur des Mystères ?

Rejet d'une triade Dieu, Marie et Jésus proche des anciennes divinités arabes préislamiques mais sans rapport avec la Trinité des Chrétiens

117 Je ne leur ai dit que ce que Tu m’as commandé : « Adorez Dieu, mon Seigneur et le vôtre » . J’étais leur témoin tant que je fus parmi eux. Et quand Tu m’eus recouvré, c’est Toi qui fus leur surveillant, puisque c’est Toi qui de toute chose es Témoin.


Sourate IX.  (Le repentir)

30 Les juifs disent Esdras fils de Dieu ; les Chrétiens disent le Messie fils de Dieu : ce n’est là qu’un propos de leur bouche analogue à celui des dénégateurs de jadis.

-Dieu les combatte ! Comment à ce point se fourvoyer !

31  ils se donnent maîtres leurs docteurs et leurs moines en place de Dieu,(et font de même) du Messie fils de Marie. Et pourtant il leur a été commandé de n’adorer qu’un seul Dieu-il n’est de Dieu que Lui, tellement au-dessus de ce qu’ils Lui associent !

Sourate XIX. (Marie)

Récit de l'Annonciation et de la Nativité. Preuves miraculeuses de sa mission

22 Elle (Marie) le conçut, et s’isola avec lui en un lieu lointain

23 les douleurs la firent s’adosser au fût du palmier ; elle dit : « Qu’avant cela ne suis-je morte, et ne suis-je oubliable oubliée ! »

24 Il l’appela de sous elle : « N’aie chagrin. Le Seigneur a mis sous toi une gloire

25 secoue vers toi ce fût de palmier, pour en faire pleuvoir des dattes mûres toutes cueillies 26 mange et bois, rends à ton œil la fraîcheur. Au premier humain que tu verras, dis : « J’ai fais vœu au Tout miséricorde de jeûner. Je ne parlerai ce jour à personne ».

30 Or il dit : « Je suis un esclave de Dieu . Il m’a conféré l’Écriture, Il m’a fait prophète

31  m’a rendu béni où que j’aille, m’a recommandé la prière, le prélèvement purificateur, pour tant que je vivrai et d’être pieux envers ma mère. 

32 Il n’a pas fait de moi un impérieux misérable.

 33 Salut sur moi du jour de ma naissance au jour où je mourrai, comme au jour où vivant je ressusciterai »…

34 -Voilà Jésus fils de Marie, en dire de Vérité, sur quoi ils controversent.

35 Dieu n’avait pas à se donner de progéniture, à Sa transcendance ne plaise ! Une fois son secret pris, Il n’a qu’a dire : « Sois », et cela est.


Sourate LXI. (En ligne)

6 Lors Jésus fils de Marie dit : « Fils d’Israël, je suis l’envoyé de Dieu vers vous, venu confirmer la Torah en vigueur et faire l’annonce d’un envoyé qui viendra après moi et dont le nom sera Ahmad ». Or quand il leur eut apporté les preuves, ils dirent :  « C’est là sorcellerie flagrante ».

Jésus est un des 25 prophètes de l 'Islam et annonce le dernier des prophètes. L'arabe  Ahmad (= glorieux ) et Muhammad sont proches par la signification du grec périklutos ( = illustre) rapproché de paraklètos ( = Paraclet , l'avocat, le défenseur) mentionné en Jean 14, 16.

Auteur : Angela MASTROROCCO