Traditions populaires de Noël

De Ebior

Quel est le sens de l'arbre de Noël, du gui et du houx ?

Gui.jpg
L'arbre de NOEL a une origine chrétienne. Au cours du Moyen Age, installé dans l'église, il signifiait le paradis terrestre. Après la disparition dos mystères qui étaient alors joués dans les églises, il demeura.l'un des symboles de Noël. Toujours vert, il signifie la foi et l'espérance qui soutinrent le peuple juif durant la longue attente du Messie, et ne moururent jamais quelles que furent les difficultés des temps.

Au gui et au houx sont attachées dès l'Antiquité des vertus de guérison et de protection. Une branche de gui dans une maison est un signe de paix et d'hospitalité. Le gui et le houx trouvent donc tout naturellement leur place dans là célébration chrétienne de NOEL.


Quel est le sens de la bûche et de la flambée de bois ?

Buche.jpg
Un foyer ! ... du feu entre deux pierres .. du bois qui se donne à la flamme et se consume... illustrent et signifient le véritable amour allumé par Jésus Christ dans le coeur du chrétien. La bûche le symbolise et le matérialise. 


La bûche en chocolat, sous une autre forme (bien savoureuse), s'inspire aussi de la belle coutume qui voulait que le père de famille bénisse et allume une énorme bûche dans la cheminée avant de partir avec toute sa maisonnée pour la Messe de minuit. Pendant toute la nuit, la bûche brûlait dans la cheminée. Elle accueillait par sa lumière et sa chaleur la famille qui revenait de l'église, souvent frigorifiée au petit matin. Ce symbole était très fort autrefois. Car il fallait souvent faire 4, 5 kilomètres à pied, et parfois plus, pour se rendre à la paroisse et autant pour revenir, après avoir entendu trois Messes ! Quel signe tangible de l'amour de ces chrétiens pour le Christ



La décoration de la table pour le repas de NOEL

C'est une excellente coutume : tout le monde se réconcilie à Noël. Cette nuit-là et toute la journée, toute la famille se réunit, les plus grands retrouvant leurs souvenirs d'enfance. Ils expliqueront le sens des rites et des coutumes de NOEL aux plus petits émerveillés et feront s' attendrir les coeurs les plus fermés.

La table est superbement décorée... On y a mis tout son coeur. Le menu a été prévu avec des plats et des vins de choix. Oui il est très bon de se réjouir ainsi en famille. Des liens très forts se tissent alors indestructibles.

Chantons ensemble les beaux chants de NOEL, racontons les histoires de NOEL. Pourquoi chacun ne raconterait-il pas la sienne ? Que de belles surprises alors pour tous.

Surtout n'oublions pas d'inviter nos prêtres, les isolés, les sans-familles, les pauvres et les malheureux. Faisons-leur partager la joie de NOEL avec nous.

Et les cadeaux ?

Il est d'usage de mettre ses souliers devant la cheminée et de recevoir des cadeaux le jour de NOEL. Que ces cadeaux soient surtout le reflet de notre coeur, ni trop beaux, ni trop nombreux...

'Le véritable cadeau que nous recevons ce Jour-là, c'est le don inestimable que Dieu nous fait en son Fils unique Jésus, venu nous sauver.




Source bibliographique : Charles-Eric Haugel, Prions en Eglise n° 108, décembre 1995.