Symbole des apôtres

De Ebior

Le plus vénérable des symboles chrétiens, à la fois le plus récent - sa forme définitive remonte au VII ème siècle - et le plus ancien - des formules similaires sont citées par Irénée (fin IIème ) et Hippolyte de Rome (début IIIème siècle) , en relation avec la profession de foi du baptême.
Ce Credo est traditionnellement attribué aux douze Apôtres. Son titre et son contenu suggèrent qu'il fut écrit dans les premiers temps de l'Église : le texte de I Corinthiens,15,3 pourrait en être une ébauche.
Reçu par toutes les Églises occidentales, catholiques et protestantes (les églises orthodoxes ne reconnaissent que le symbole de Nicée), ce symbole se présente comme un abrégé de la foi enseignée par les apôtres. Abrégé car il ne prétend pas être complet, par exemple il ne parle pas des sacrements, apostolique car chacune de ses clauses fait référence au Nouveau Testament.


Je crois en Dieu , créateur du ciel et de la terre, La foi dans le créateur affirmée dans la Genèse est confirmée (Éphésiens 3,9) dans tout le Nouveau testament
le Père tout-puissant. Saint Paul ,dans I Corinthiens 8,6 écrit : "Pour nous, il n' y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui tout vient"
Et en Jésus-Christ, "Jésus est le Christ " le Messie, attendu par Israël, affirme 1 Jean,2,22
son Fils unique, Les démons le savent : "Tu es le Fils de Dieu ", en Marc,3,11
notre Seigneur, "Jésus-Christ est Seigneur " affirme Paul en Philippiens,2,11 . Or le terme de Seigneur, pour un juif, ne peut s'appliquer qu'à Dieu lui-même.
qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, L'ange avait annoncé à Marie : "l'Esprit-Saint viendra sur toi... et l'enfant à naître sera appelé Fils de Dieu " (Luc,1,35)
a souffert sous Ponce-Pilate, "Puis ils le livrèrent au gouverneur Pilate" (Matthieu,27,2)
a été crucifié, Dans son discours à Jérusalem , Pierre déclare aux juifs : " cet homme, vous l'avez fait supprimer en le faisant crucifié par la main des impies (Actes,2,23)
est mort et a été enseveli, "Le Christ est mort pour nos péchés, il a été enseveli" ( 1 Corinthiens 15,3)
est descendu aux Enfers; "il n'a pas été abandonné au séjour des morts" (Actes,2,31)
le troisième jour, il est ressuscité des morts; "il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures" en1 Corinthiens, 15,4. Cette affirmation constitue la base de la foi chrétienne
il est monté aux cieux; "qui est monté au ciel , à la droite de Dieu" ( 1 Pierre,3,22)
il siège à la droite de Dieu le Père tout-puissant;
il viendra de là pour juger les vivants et les morts. "Le Christ Jésus qui doit juger les vivants et les morts"
( II Timothée,4,1). Cette venue du Christ est appelée parousie..
Je crois en l'Esprit-Saint, "mais le Défenseur, l'Esprit-Saint que le Père enverra en mon nom "(Jean,14,26)
je crois la sainte Église universelle, la communion des saints, "sur cette pierre, je batirai mon Église" dit Jésus à Pierre en Matthieu,16,18
"Personne ne méprise son propre corps...C'est ce que fait le Christ pour l'Église, parce que nous sommes les membres de son corps " (Éphésiens,5, 29-30)
la rémission des péchés, "Ceci est mon sang, versé pour le pardon des péchés" en Matthieu, 26,28
la résurrection de la chair "s'il n'y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n'est pas ressuscité" '(1 Corinthiens, 15,13)
et la vie éternelle. "ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle" (Matthieu, 25,46)