Les textes apocryphes du Nouveau Testament (III)

De Ebior

Ne sont présentées ici que les informations supplémentaires apportées par les œuvres apocryphes. Les parallèles avec les évangiles synoptiques se trouvent dans les documents TAL associés.

Textes tirés de :

  • Camille FOCANT, Que penser de... ?  Les évangiles apocryphes, n°47, Editions Fidélité, Namur, Belgique, 2001
  • Sous la direction de F.BOVON et P.GEOLTRAIN, Les écrits apocryphes chrétiens I, Bibliothèque de La Pléiade, Gallimard , 1997
  • Sous la direction de P.GEOLTRON et J-D.KAESTLI, Les écrits apocryphes chrétiens II, Bibliothèque de La Pléiade, Gallimard , 2005

 

La Passion

Évangile des Nazaréens , codex 1424

Et Pilate leur donna des hommes d'armes, pour qu'ils demeurent en faction devant la caverne et la surveillent jour et nuit.

Cf. Évangile de Pierre ci-dessous, 29-30.

Le tombeau de Jésus dans ce texte est situé dans une grotte naturelle, en opposition avec Mt 27,60 qui parle d’un tombeau creusé par Joseph d’Arimathie.

Évangile de Pierre

Évangile de Pierre  |  1-3

1. Mais parmi les Juifs, personne ne se lava les mains, ni Hérode, ni aucun de ses juges. Et, comme ils refusèrent de se lever, Pilate se leva. 2 Et alors le roi Hérode ordonna de s'emparer du Seigneur en leur disant : " Tout ce que je vous ai ordonné de lui faire, faites-le. " 3 Or Joseph, l'ami de Pilate et du Seigneur se tenait là et, sachant qu'ils étaient sur le point de le crucifier, il se rendit chez Pilate et demanda le corps du Seigneur pour lui donner une sépulture.

Insistance sur la responsabilité d'Hérode et précision sur l'amitié de Joseph d'Arimathie avec Pilate.

Évangile de Pierre | 21 - 22

21 Et alors ils arrachèrent les clous des mains du Seigneur et ils le déposèrent à terre. Et la terre tout entière trembla et il y eut une grande peur. 22 Alors le soleil brilla et on constata que c'était la neuvième heure.

Un lien semble établi entre la déposition de la croix et le tremblement de terre.

Évangile de Pierre | 29 - 42

29 Les anciens furent épouvantés et allèrent vers Pilate, le priant en ces termes : 30 " Donne-nous des soldats pour surveiller sa tombe pendant trois jours, afin que ses disciples ne l’enlèvent pas et que le peuple ne croie pas qu’il est ressuscité d’entre les morts et nous fasse du mal. " 31 Et Pilate leur donna le centurion Petronius avec des soldats pour garder le sépulcre; et les anciens et les scribes allèrent avec eux au tombeau. 32 Et ayant roulé une grande pierre, le centurion, les soldats et tous ceux qui étaient là la placèrent à la porte du sépulcre. 33 Et ils y apposèrent sept sceaux, et ayant dressé là une tente, ils montèrent la garde.

la garde au tombeau : texte parallèle à Mt 27,62-66 avec quelques précisions

  • le nom du centurion : Petronius
  • la présence des anciens et des scribes près du tombeau
  • les sept sceaux devant la porte
  • la tente pour monter la garde

34 De bon matin, au début du sabbat, de Jérusalem et des alentours arriva une foule pour voir le sépulcre scellé. 35 Or, dans la nuit où commençait le dimanche, tandis que les soldats deux à deux prenaient leur tour de garde, il y eut une grande voix dans le ciel. 36 Et ils virent les cieux s’ouvrir et deux hommes enveloppés de lumière en descendre et s’approcher du tombeau. 37 Et cette pierre qui avait été jetée contre la porte, roulant d’elle-même, se déplaça de côté et le sépulcre s’ouvrit, et les deux jeunes gens entrèrent. 38 Ayant vu cela, les soldats éveillèrent le centurion et les anciens ; eux aussi, en effet, étaient là à monter la garde. 39 Tandis qu’ils racontaient ce qu’ils avaient vu, de nouveau ils voient sortir du sépulcre trois hommes, et deux d’entre eux soutenaient l’autre, et une croix les suivait. 40 Et la tête des deux premiers montait jusqu’au ciel, tandis que celle de celui qu’ils conduisaient par la main dépassait des cieux. 41 Et ils entendirent une voix qui venait des cieux et qui disait : " As-tu prêché à ceux qui dorment ? " 42 Et on entendit une réponse qui venait de la croix : " Oui ".

trois visions propres à l’évangile de Pierre concernant les soldats qui décrivent l’élévation du Christ quittant son tombeau et retournant au ciel :

  • deux hommes descendant du ciel pour entrer dans le tombeau : le Christ est de plus grande taille parce qu’il est supérieur aux anges.
  • la croix qui marche et qui parle est associée au Christ
  • Un autre homme descend dans le tombeau


Auteur : Angela MASTROROCCO et Fernand LEMOINE