Les textes apocryphes du Nouveau Testament

De Ebior

Ne sont présentées ici que les informations supplémentaires apportées par les œuvres apocryphes. Les parallèles avec les évangiles synoptiques se trouvent dans les documents TAL associés.

Textes tirés de :

  • Camille FOCANT, Que penser de... ?  Les évangiles apocryphes, n°47, Editions Fidélité, Namur, Belgique, 2001
  • Sous la direction de F.Bovon et P.Geoltrain, Les écrits apocryphes chrétiens, Bibliothèque de La Pléiade, Gallimard ,1997

L'enfance

Protévangile de Jacques

Protévangile de Jacques | 18

1 Et il [Joseph] trouva là une grotte, l'y introduisit, mit près d'elle ses fils et sortit chercher une sage-femme juive dans la région de Bethléem.

La tradition selon laquelle Jésus est né dans une grotte est fort ancienne

Protévangile de Jacques | 19

2 ... Et elle [la sage-femme] partit avec lui ([Joseph] et ils se tinrent à l'endroit de la grotte. Et une nuée lumineuse couvrait la grotte. ... Et aussitôt la nuée se retira de la grotte et une grande lumière apparut dans la grotte, au point que les yeux ne pouvaient la supporter. Et, peu à peu, cette lumière se retirait jusqu'à ce qu'apparût un nouveau-né; et il vint prendre le sein de sa mère Marie.

Cette nuée est le signe de la puissance et de la présence divine.

Évangile de l'enfance (Pseudo-Matthieu) 

Évangile de l'enfance (Pseudo-Matthieu) | 14

Or le troisième jour après la naissance du Seigneur, Marie sortit de la grotte, entra dans une étable et elle déposa l’enfant dans la crèche, et le bœuf et l’âne l’adorèrent. Ainsi fut accompli ce qui avait été dit par le prophète Isaïe : " Le bœuf a connu son maître et l’âne la crèche de son maître. " Ces animaux donc qui avaient l’enfant entre eux l’adorait sans cesse. Ainsi fut accompli ce qui avait été dit par le prophète Habacuc : " Tu te manifesteras au milieu de deux animaux. "

cf. Is 1,3 et Ha 3,2 . Il est exagéré d'affirmer que le texte a été construit à partir des deux citations. Cette précision de la présence du boeuf et de l'âne aura par la suite une grande influence sur les représentations médiévales et modernes de la crêche.

Évangile de l'enfance (Pseudo-Matthieu) | 20

Comment la palme s'inclina jusqu'aux pieds de Marie lors de la fuite de la Sainte Famille en Égypte.

1 Or, il advint que le troisième jour de leur déplacement, Marie se trouva  fatiguée par l’ardeur du soleil dans le désert ; Apercevant un palmier, elle dit à Joseph : " Je me reposerai un peu sous son ombre. " Joseph s’empressa de la conduire auprès du palmier et la fit descendre de l’ânesse. Quand Marie fut assise, elle regarda vers la cime du palmier et la vit chargée de fruits. " Je voudrait, s’il est possible, dit-elle à Joseph, goûter des fruits de ce palmier. " Joseph lui répondit : " Je m’étonne que tu parle ainsi ; tu vois à quelle hauteur sont les palmes, et tu te proposes de manger de leurs fruits ! Quant à moi, c’est bien d’avantage le manque d’eau qui m’intéresse, car il n’y en a plus dans nos outres, et nous n’avons pas de quoi nous abreuver, nous et nos montures. "

2 Alors le petit enfant Jésus, qui reposait calmement sur le sein de sa mère, dit au palmier : " Penche-toi, arbre, et nourris ma mère de tes fruits ! " Et obéissant à ces mots, le palmier inclina aussitôt sa cime jusqu’aux pieds de Marie, pour qu’on y cueillît des fruits dont tous se rassasièrent. Quand tous les fruits eurent été cueillis, l’arbre demeurait incliné, attendant l’ordre de celui qui lui avait commandé de s’incliner. Alors Jésus lui dit : " Redresse-toi, palmier, reprends ta force ! Tu partageras désormais le sort de mes arbres qui sont au Paradis de mon Père. Ouvre de tes racines la source cachée au fond de la terre et que les eaux en jaillissent pour notre soif ! " Aussitôt le palmier de redressa, et d’entre ses racines se mirent à jaillir des sources d’eaux très limpides, très fraîches et très douces. Et, voyant ces sources, ils furent pleins d’une grande joie, ils se désaltérèrent, eux, leurs gens et toutes leurs bêtes, et ils rendirent grâce à Dieu

Histoire de l'enfance de Jésus

Histoire de l'enfance de Jésus | 2

Les premiers miracles de Jésus enfant sont typiques de ce type de texte et nous font comprendre "la stupidité" des apocryphes que dénonçait déjà St Jérôme en rappelant que :

  1. les premiers miracles de Jésus eurent lieu au début de sa vie publique et non dans son enfance (les évangiles canoniques n'en parlent pas)
  2. l'action de Jésus est toujours bénéfique et orientée vers la conversion des pêcheurs.

Ici nous avons affaire à une puissance redoutable qui débouche sur l'agressivité et sur la mort. Le critère à retenir n'est donc pas le caractère merveilleux des scènes (car la définition du merveilleux varie selon les auteurs) ni leur caractère populaire ou anecdotique mais la cohérence avec les affirmations de la Tradition et de l'Eglise.

1 Ce petit enfant Jésus, âgé de cinq ans, jouait, après un orage, au bord d’une rivière. Il dirigeait des ruisselets dans des fossés et cette eau redevenait aussitôt limpide, obéissant à la moindre parole. 2 Ensuite, ayant pris de la terre glaise, il pétrit douze petits moineaux. C’était un jour de sabbat ; une volée de gamins jouait avec lui. 3 Un juif, voyant à quoi s’occupait Jésus ce jour-là s’empressa de tout rapporter à Joseph son père : " Dis, ton fils est près de la rivière ; il a pris de l’argile et il a façonné douze moineaux. Il se moque du sabbat ! " 4 Joseph se rendit sur les lieux ? Dès qu’il aperçut son fils, il le gronda : " Pourquoi te livres-tu à des activités interdites le jour du sabbat ? " Mais Jésus frappa dans ses mains et dit aux moineaux : " Partez ! " Les oisillons déployèrent leurs ailes et s’envolèrent en pépiant. 5 Sidérés, les Juifs s’en allèrent conter à leurs chefs ce que Jésus avait accompli sous leurs yeux.

Histoire de l'enfance de Jésus | 4 et 5

4.1 Une autre fois, Jésus se promenait dans le village, quand un enfant, en courant, le heurta de l’épaule. Irrité, Jésus lui dit : " Tu ne poursuivras pas ta route. " A l’instant, l’enfant s’écroula, mort. A cette vue, certains s’exclamèrent : " D’où sort cet enfant dont chaque parole devient immédiatement réalité ? " 2 Les parents du jeune homme allèrent se plaindre à Joseph : " Avec un fils comme le tien, tu ne dois plus rester avec nous, dans le village, ou alors apprends-lui à bénir au lieu de maudire. Car il fait mourir nos enfants. "

5.1 Joseph pris son fils à part et le tança : " Qu’est-ce qui t’as pris ? Ces gens souffrent, ils nous détestent et veulent nous chasser ! " Jésus répondit : " Je sais que les paroles que tu dis ne viennent pas de toi ; aussi, par égard pour ta personne me tairai-je. Mais eux recevront leur châtiment. " Aussitôt, les plaignants furent frappés de cécité. 2 Joseph se mit en colère et lui tira l'oreille avec force. 3 Jésus lui dit : " Il te suffira de me chercher et de trouver ; pour toi, tu n'as pas agi de façon sage. "

Histoire de l'enfance de Jésus | 14

1 Lorsque Joseph vit qu'il était intelligent, il ne voulut pas qu'il demeurât illettré et il l'amena chez un maître. Et le maître lui : " Dis : ¨Alpha ¨ " puis il ajouta : " Dis : ¨Bêta. ¨" 2 Et Jésus lui dit : " Dis-moi d'abord ce que c'est qu'alpha, et je te dirai ce que c'est que bêta. " S'étant fâché, le maître le frappa et aussitôt tomba mort.

Alpha et bêta sont les deux premières lettres de l'alphabet grec. L'épisode de Jésus à l'école est ancien : cf. Irénée,Contre les hérésies,I,20,1 qui raconte la même histoire mais sans la mort du maître !

La vie de Jésus en arabe

La vie de Jésus en arabe | 34

1 A l'âge de sept ans, Jésus faisait un jour, avec ses camarades, des figurines de terre représentant des animaux, des ânes et des bœufs ; chacun vantait ses propres productions et trouvait son travail le plus beau. 2 Jésus dit : " Les statuettes que j'ai faites moi, lorsque je leur ordonnerai de marcher, elles marcheront. " Les autres garçons dirent : " Alors, tu es le fils du Créateur ? " Jésus leur ordonna de marcher, et voici qu'elles se mirent à courir. S'il leur ordonnait de partir, elles partaient, et, s'il leur ordonnait de revenir, elles revenaient. 3 Ainsi, il faisait des oiseaux, leur ordonnait de voler, et ils s'envolaient ; il leur ordonnait de se poser sur ses mains et de manger. Il en allait de même avec les animaux, ânes et bœufs ; il leur donnait de l'orge et de la paille, et ils mangeaient et ils buvaient.

Voir texte ci-dessus et les récits du Coran sourate III

La vie de Jésus en arabe | 36

Nous avons trouvé dans le livre du grand-prêtre Joseph, qui vivait au temps du Messie et dont les gens disent qu'il était Caïphe, que Jésus parla alors qu'il était un bébé dans son berceau. Quand il eut un an, il dit à sa mère : " Ô Marie, je suis Jésus, le Fils de Dieu que tu as enfanté comme Gabriel te l'a annoncé. Mon Père m'a envoyé pour sauver le monde. "

Ce miracle figure lui aussi dans le Coran sourate V.

La vie publique

Evangile des Ébionites | apud Épiphane | Boîte à remèdes | XXX 13,7-8

Le peuple ayant été baptisé, Jésus vint aussi se faire baptiser par Jean. Comme il remontait de l'eau, les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit Saint sous la forme d'une colombe qui descendait et entrait en lui. Une voix venant du ciel dit : (a) " Tu es mon Fils bien-aimé, en toi je me suis complu." Et à nouveau : (b) " Je t'ai engendré aujourd'hui. " Aussitôt une grande lumière éclaira tout l'endroit. En la voyant, Jean lui dit : " Qui es-tu donc ? " Et à nouveau une voix vint du ciel vers lui : (c) " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je me suis complu. " S'étant alors prosterné, Jean lui dit : " Je te prie, Seigneur, toi aussi, baptise-moi. " Mais Jésus l'empêcha en disant : " Laisse, car c'est ainsi qu'il convient que tout soit accompli."

La colombe entre dans le baptisé, comme si elle fusionnait avec lui. Cela sous entend que Jésus est devenu le Christ au Jourdain par son union avec l'Esprit, ce qui est une conception judéo-chrétienne. Le texte mentionne trois voix célestes qui correspondent à la voix unique de chaque évangéliste synoptique :

  • a = Marc 1,11
  • b = Luc 3,22
  • c = Matthieu 3,17

Ici aussi la lumière est le signe de la puissance et de la présence divine. Remarquons également que les rôles sont inversés par rapport aux évangiles synoptiques : Jean refuse de baptiser Jésus alors qu'ici Jésus refuse de baptiser Jean.

Papyrus Egerton 2

63 Comme ils étaient perplexes 64 en entendant son étrange question 65 Jésus, qui allait et venait, s'arrêta 66 sur la rive du fleuve du 67 Jourdain, tendit la main droite, la [remplit ...] et répondit [...]

Pas d'équivalent dans les évangiles canoniques.

Évangile des Hébreux

Évangile des Hébreux | apud Jérôme | Commentaires sur Isaïe | IV

Et il arriva que, lorsque le Seigneur fut remonté de l'eau, toute source de l'Esprit Saint descendit, se reposa sur lui et lui dit : " Mon Fils, dans tous les prophètes, j'attendais que tu viennes pour me reposer en toi. Car tu es mon repos, tu es mon Fils premier-né qui règne pour l'éternité. ? "

La voix céleste est celle du Saint-Esprit qui est présenté comme la mère de Jésus.  Conception particulière où le Christ constitue l'ultime apparition de l'Esprit qui s'est manifesté dans les prophètes antérieurs.

Évangile des Hébreux | apud Origène | In Mattheum | 15,14

Le second des deux riches lui dit : " Maître, que dois-je faire de bien pour avoir la vie ? " Il lui dit : " Homme, accomplis la Loi et les prophètes. " L’autre reprit : " Je le fais. " Jésus lui dit : " Va, mets tout ce que tu possèdes en vente et partage-le entre les pauvres ; puis viens, suis-moi. " Et le Seigneur lui dit : " Comment dis-tu : J’ai accompli la Loi et les prophètes, alors qu’il est écrit dans la Loi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même ? Vois, un grand nombre de tes frères, des fils d’Abraham, sont couverts d’ordures, et meurent de faim, et ta maison regorge de biens, et il n’en sort absolument rien pour eux ; " Et s’étant tourné vers Simon, son disciple, assis à ses côtés : " Simon, fils de Jean, lui dit-il, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux. "

Parallèle, avec de nombreuses différences, à Mt 19,16-24 ; Mc 10,17-23 et Lc 18,18-25

  • allusion à un autre épisode avec un autre personnage riche
  • il n'est question ni d'un notable ni d'un jeune homme
  • pas de discussion sur la bonté
  • Jésus ne cite pas les commandements du Deutéronome
  • Jésus critique durement le comportement du riche et de sa famille dans des termes qui font penser à la parabole du riche et de Lazare en Lc 16,19-31. Chez Matthieu et Luc, son comportement est plus neutre ou même favorable chez Marc ( Jésus se mit à l'aimer).

Évangile des Hébreux | apud Clément d’Alexandrie | Stromates | II, 9, 4 et 5, 14).

Comme il est aussi écrit dans l’évangile selon les Hébreux : " Celui qui s’étonne régnera. Et celui qui régnera goûtera le repos. Qui cherche poursuivra sa quête jusqu’à ce qu’il ait trouvé. Et qui trouve s’étonnera. Et qui s’étonne régnera et qui règne jouira du repos "

cf. logion 2 de l’évangile de Thomas : Jésus a dit : " Que celui qui cherche ne cesse pas de chercher jusqu'à ce qu'il trouve. Et quand il aura trouvé, il sera troublé ; quand il sera troublé, il sera émerveillé, et il régnera sur le Tout. " Ce thème de la recherche est gnostique

Évangile des Hébreux | apud Jérôme | Sur les hommes illustres | 2, 3 et 16

Quand le Seigneur eut donné le linceuil au serviteur du prêtre, il se rendit auprès de Jacques et lui apparut. Car Jacques avait juré de ne plus prendre de pain depuis cette heure où il avait bu la coupe du Seigneur, jusqu’à ce qu’il l’eût vu relevé du sommeil des morts. " Apportez, dit le Seigneur, la table et le pain. " Aussitôt il prit le pain, le bénit, le rompit, et en donna à Jacques le juste, lui disant : " Mon frère, mange ton pain, puisque le fils de l’homme est ressuscité d’entre les dormants. " D’Egypte j’ai appelé mon fils. Et il sera appelé le nazaréen. Et quand Jésus vint auprès de Pierre et de ses compagnons, il leur dit : " Voici, touchez-moi et voyez, car je ne suis pas un démon incorporel. " Aussitôt ils le touchèrent et ils crurent "

Cette mention du linceuil, preuve de la résurrection, n’apparaît pas dans les évangiles canoniques. L’apparition du Ressuscité à Jacques est simplement mentionnée dans 1 Co,15,7.

Ce récit suppose que Jacques était présent au dernier repas de la Cène.

Évangile selon Thomas

Évangile selon Thomas | 39

Jésus a dit : " Les pharisiens et les scribes ont reçu les clés de la connaissance et ils les ont cachées. Eux, ils ne sont pas entrés, et à ceux qui voulaient entrer ils ne l'ont pas permis. Quant à vous, soyez prudents comme les serpents et simples comme les colombes. "

Le Royaume est remplacé par la connaissance : conception gnostique

Évangile selon Thomas | 97

Jésus a dit : " Le Royaume du Père est semblable à une femme, qui portait une cruche pleine de farine. Pendant qu'elle marchait sur un chemin éloigné, l'anse de la cruche se brisa et la farine se répandit derrière elle sur le chemin. Elle ne s'en aperçut pas ; elle n'avait pas su peiner. Lorsqu'elle entra dans sa maison, elle posa sa cruche à terre et la trouva vide. "

Parabole sur le Royaume sans parallèle synoptique

Évangile selon Thomas | 98

Jésus a dit : " Le Royaume du Père est semblable à un homme qui voulait tuer un grand personnage ; il dégaina l'épée dans sa maison et perça le mur, pour voir si sa main était ferme ; alors il tua le grand personnage. "

Parabole sur le Royaume sans parallèle synoptique

Papyrus d'Oxyrhynque 840

Et les prenants avec lui, il se rendit dans le parvis des purs et il se promenait dans le temple. Et un pharisien, prêtre en chef, du nom de Lévi, s’avança au-devant d’eux et dit au Sauveur : " Qui t’a permis de marcher dans cette salle des purifications et de regarder ces vases sacrés, alors que tu n’as pas pris de bain et que tes disciples n’ont même pas jeté d’eau sur leurs pieds ? Tes pas ont souillé ce sanctuaire, ce lieu pur, que nul ne peut fouler s’il ne s’est baigné et n’a changé ses vêtements, et dont il n’ose regarder les meubles sacrés. " Le Sauveur s’arrêta aussitôt avec ses disciples et lui répondit : " Et toi, qui es ici dans ce temple, es-tu pur ? " L’autre lui dit : " Je suis pur. Je me suis baigné dans la piscine de David, où je suis descendu par une échelle et d’où je suis remonté par une autre. J’ai revêtu des habits blancs et purs ; C’est ainsi que je suis entré et que j’ai regardé ces meubles sacrés. "

Le Seigneur lui répondit : " Malheur à vous, aveugles qui ne comprenez pas ! Tu t’es baigné dans ces eaux courantes où nuit et jour l’on jette des chiens et des porcs, et ta toilette a nettoyé cette peau extérieure que prostituées et joueuses de flûtes parfument de myrrhe, lavent fourbissent et ornent pour exciter les passions des hommes. Mais l’intérieur est plein de scorpions et de tous les vices. Quant à mes disciples et à moi-même, qui à te croire, n’avons pas pris de bain, nous nous sommes immergés dans les eaux de la vie éternelle qui jaillissent du {…}. "

Récit original d’une altercation dans le Temple entre le Christ et un pharisien au sujet des purifications rituelles qui contient de nombreux détails fort discutés : l’archiprêtre, le parvis des purs, les vases sacrés, la piscine de David, les deux escaliers…

Nombreux parallèles avec les évangiles synoptiques

La Passion

Évangile des Nazaréens , codex 1424

Et Pilate leur donna des hommes d'armes, pour qu'ils demeurent en faction devant la caverne et la surveillent jour et nuit.

Cf. Évangile de Pierre ci-dessous, 29-30.

Le tombeau de Jésus dans ce texte est situé dans une grotte naturelle, en opposition avec Mt 27,60 qui parle d’un tombeau creusé par Joseph d’Arimathie.

Évangile de Pierre

Évangile de Pierre  |  1-3

1. Mais parmi les Juifs, personne ne se lava les mains, ni Hérode, ni aucun de ses juges. Et, comme ils refusèrent de se lever, Pilate se leva. 2 Et alors le roi Hérode ordonna de s'emparer du Seigneur en leur disant : " Tout ce que je vous ai ordonné de lui faire, faites-le. " 3 Or Joseph, l'ami de Pilate et du Seigneur se tenait là et, sachant qu'ils étaient sur le point de le crucifier, il se rendit chez Pilate et demanda le corps du Seigneur pour lui donner une sépulture.

Insistance sur la responsabilité d'Hérode et précision sur l'amitié de Joseph d'Arimathie avec Pilate.

Évangile de Pierre | 21 - 22

21 Et alors ils arrachèrent les clous des mains du Seigneur et ils le déposèrent à terre. Et la terre tout entière trembla et il y eut une grande peur. 22 Alors le soleil brilla et on constata que c'était la neuvième heure.

Un lien semble établi entre la déposition de la croix et le tremblement de terre.

Évangile de Pierre | 29 - 42

29 Les anciens furent épouvantés et allèrent vers Pilate, le priant en ces termes : 30 " Donne-nous des soldats pour surveiller sa tombe pendant trois jours, afin que ses disciples ne l’enlèvent pas et que le peuple ne croie pas qu’il est ressuscité d’entre les morts et nous fasse du mal. " 31 Et Pilate leur donna le centurion Petronius avec des soldats pour garder le sépulcre; et les anciens et les scribes allèrent avec eux au tombeau. 32 Et ayant roulé une grande pierre, le centurion, les soldats et tous ceux qui étaient là la placèrent à la porte du sépulcre. 33 Et ils y apposèrent sept sceaux, et ayant dressé là une tente, ils montèrent la garde.

la garde au tombeau : texte parallèle à Mt 27,62-66 avec quelques précisions

  • le nom du centurion : Petronius
  • la présence des anciens et des scribes près du tombeau
  • les sept sceaux devant la porte
  • la tente pour monter la garde

34 De bon matin, au début du sabbat, de Jérusalem et des alentours arriva une foule pour voir le sépulcre scellé. 35 Or, dans la nuit où commençait le dimanche, tandis que les soldats deux à deux prenaient leur tour de garde, il y eut une grande voix dans le ciel. 36 Et ils virent les cieux s’ouvrir et deux hommes enveloppés de lumière en descendre et s’approcher du tombeau. 37 Et cette pierre qui avait été jetée contre la porte, roulant d’elle-même, se déplaça de côté et le sépulcre s’ouvrit, et les deux jeunes gens entrèrent. 38 Ayant vu cela, les soldats éveillèrent le centurion et les anciens ; eux aussi, en effet, étaient là à monter la garde. 39 Tandis qu’ils racontaient ce qu’ils avaient vu, de nouveau ils voient sortir du sépulcre trois hommes, et deux d’entre eux soutenaient l’autre, et une croix les suivait. 40 Et la tête des deux premiers montait jusqu’au ciel, tandis que celle de celui qu’ils conduisaient par la main dépassait des cieux. 41 Et ils entendirent une voix qui venait des cieux et qui disait : " As-tu prêché à ceux qui dorment ? " 42 Et on entendit une réponse qui venait de la croix : " Oui ".

trois visions propres à l’évangile de Pierre concernant les soldats qui décrivent l’élévation du Christ quittant son tombeau et retournant au ciel :

  • deux hommes descendant du ciel pour entrer dans le tombeau : le Christ est de plus grande taille parce qu’il est supérieur aux anges.
  • la croix qui marche et qui parle est associée au Christ
  • Un autre homme descend dans le tombeau

Auteur : Angela MASTROROCCO et Fernand LEMOINE