Les anciennes versions

De Ebior


Versions latines


Traductions latines antérieures à la Vulgate, appelées collectivement Vetus Latina ou Itala (sigle it). Nonante manuscrits sont connus, qui remontent au 4e siècle pour les plus anciens.

Double classification :

  1. sigle it suivi d'une ou plusieurs lettres latines minuscules en exposant
  2. sigle it suivi d'un numéro d'ordre en exposant

Sigle

Nom du codex

Date

Contenu

Lieu et remarques

Type de texte

ita 3

Vercellensis

4esiècle

évangiles

Vercelli (Italie)

 

itb 4

Veronensis

4e -5esiècle

évangiles

Vérone (Italie)

 

itc 6

Colbertinus

12e-13e

évangiles et actes

Paris

 

itd 5

Cantabrigiensis

4e - 5e

évangiles et Paul

Cambridge. Texte latin de D, Codex de Bèze.

occidental

ite 2

 Palatinus

 5esiècle

évangiles

Vienne et Dublin

 

itf 10

 Brixianus

6esiècle

évangiles

 Brescia ( Italie)

 

itg 7

 Sangermanensis

 8e - 9e

évangiles

Paris

 

itk 1

 Bobiensis

4e - 5e

évangiles

 Turin. Ne contient que Mc 8,3 - 16,8 et Mt 1,1 - 15,36. Apparenté au codex de Bèze

 occidental

itl 11

 

8esiècle

évangiles

Berlin

 

itn16

 

5esiècle

évangiles

St Gall (Suisse)

 

ito16

 

7esiècle

évangiles

St Gall (Suisse)

 

itq13

 Monacensis

6e - 7e

évangiles

Munich. Apparenté à f

 

itf

 

 5esiècle

évangiles

Vienne. Récemment découvert

 

 

La liste ci-dessus est partielle et non exhaustive. 

Versions syriaques

Forme orientale de la langue araméenne parlée par Jésus, le syriaque est la langue actuelle des chrétiens de Syrie et d'Irak

Vieille syriaque ( 3e ou 4e siècle)

Elle contient les évangiles et est connue par deux manuscrits

  • Sinaïtique sy(r)s

manuscript palimpseste de la fin du 4e siècle, découvert au Sinaï en 1892

  • Curetonienne sy(r)c

manuscrit du 5e siècle, publié par Cureton en 1858

Peshitta (première moitié du 5e siècle) 

sy(r)p Signifiant "la simple", c'est aujourd'hui encore la version liturgique des chrétiens de Syrie et d'Irak. Elle contient tout le Nouveau Testament sauf quatre épîtres catholiques et l'Apocalypse. Le texte de type byzantin est attribué à Rabbula d'Édesse.

Philoxénienne 

sy(r)ph  Attribuée à Philoxène, évêque en 508.

Harkléenne 

sy(r)h Attribuée à Thomas de Harkel, en 616. Elle possède un apparat critique avec des symboles critiques dans le texte et des notes dans les marges (syrhmg) qui suivent un texte de type occidental, proche de celui du Codex de Bèze.

Versions coptes

Le copte est la langue liturgique des chrétiens d'Égypte.

Sahidique 

copsa 3e siècle en Haute-Égypte

Bohaïrique 

copbo 4e siècle en Basse-Égypte

Auteur : Fernand LEMOINE 

©  EBIOR, 21/12/2005

 bible@ebior.org