Les Pères apostoliques

De Ebior

Ces textes sont extraits de  : France Quéré, Les Pères apostoliques,  Points-Sagesse, Editions du Seuil, 1980  

LES EPÎTRES DE CLEMENT DE ROME AUX CORINTHIENS

PREMIERE EPÎTRE DE CLEMENT

Lettre adressée par l'évêque de Rome Clément à la communauté de Corinthe, vers 95. Ce document capital pour connaître la liturgie romaine de la fin du 1er siècle a été très répandu dans l'antiquité.

(13.1) Rappelons-nous surtout le propos que tint le Seigneur Jésus pour nous apprendre l'équité et la bienveillance:(13.2) "Soyez miséricordieux, dit-il, afin d'obtenir miséricorde. Pardonnez afin d'être pardonnés, comme vous agissez, ainsi agira-t-on avec vous. Comme vous donnez, on vous donnera. On vous jugera comme vous jugez; selon le bien que vous ferez, on vous fera du bien. De la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera".

Cf. Mt 6,14     Mt 7,2 et Lc 6,36 

(24,1) Considérons, bien-aimés, comment le Seigneur nous manifeste sans cesse la résurrection future, dont il a donné les prémices dans le Seigneur Jésus-Christ, en le ressuscitant d'entre les morts.

(32,1) De Jacob sont sortis tous les prêtres et lévites qui servaient à l'autel de Dieu.

(32.2) De lui vient, selon la chair, le Seigneur Jésus.

(46,7) Rappelez-vous les paroles de Jésus notre Seigneur:(46.8) "Malheur à cet homme-là, a-t-il dit, mieux vaudrait pour lui n'être pas né que de scandaliser un seul de mes élus. Mieux vaudrait pour lui se faire attacher une meule et jeter à la mer plutôt que de pervertir un seul de mes élus"

 

Ceci est un logion , une parole attribuée à Jésus et qui n'est pas citée par les Évangiles. 
Dans cette lettre, nous apprenons que Jésus
- provient de la descendance de Jacob , le père d'Israël
- est mort et a été ressuscité par Dieu

SECONDE EPÎTRE DE CLEMENT

La plus ancienne prédication chrétienne connue (vers 150), elle se trouve dans les manuscrits après la lettre précédente d'ou son nom traditionnel . L'auteur en est inconnu.

3.2. Lui-même le dit : "celui qui me confessera devant les hommes , je le confesserai devant mon Père."

Cf. Mt 10,32 et Lc 12,8

4.2. "Ce n'est pas en me disant "Seigneur, Seigneur", dit-il, que l'on sera sauvé, mais en accomplissant la justice ."

Cf. Mt 7,21

4.5. Autrement, le Seigneur vous dit : "Si vous êtes avec moi , rassembés dans mon sein, et si vous transgressez mes commandements , je vous rejetterai, et m'écrierai: "Partez loin de moi , je ne vous connais pas ,je ne sais d'ou vous êtes, ouvriers d'iniquité ! ". (Logion)

5.2. "Vous serez , dit le Seigneur,comme des agneaux parmi les loups." 5.3. Pierre lui répond : " Et si les loups massacrent les agneaux ? " 5.4. Et Jésus dit à Pierre: "Une fois morts , les agneaux n'ont plus à craindre les loups ; et , vous , n'ayez pas peur des gens qui ne peuvent rien faire de plus que de vous tuer , Redoutez plutôt celui qui, après votre mort, garde puissance de vous jeter âme et corps dans la géhenne du feu." (Logion)

6.1. Le Seigneur reprend : "Nul ne peut servir deux maîtres ". Si nous désirons servir à la fois Dieu et Mammon, tant pis pour nous .6.2. "Que vaut à l'homme de gagner le monde entier, s'il ruine sa propre vie?"

Cf. Lc 16,13 et Mt 16,26

8.5. Le Seigneur l'affirme dans l'Evangile : "Si vous n'avez pas gardé ce qui est petit, qui vous confiera ce qui est grand ? Je vous le dit, celui qui est fidèle pour très peu de chose ,l'est aussi pour beaucoup".

Cf. Lc 16,10

9.11. Car le Seigneur a dit : "Mes frères sont ceux qui font la volonté de mon Père".

Cf. Mt 12,50  

12.2. A celui qui avait demandé quand viendrait son royaume, le Seigneur répondit : "Lorsque deux feront un , lorsque le dehors sera comme le dedans, lorsque dans l'union de l'homme et de la femme,il n'y aura plus ni homme ni femme ".

Ce logion proviendrait de l'Evangile des Égyptiens selon Clément d'Alexandrie 
qui vécut de 150 à 215. (à ne pas confondre avec Clément de Rome) 

13.2. Le Seigneur dit en effet : "Sans trêve, mon nom est blasphémé dans toutes les nations". Et : "Malheur à celui qui outrage mon nom ! " En quoi lui faites-vous outrage? "En n'accomplissant pas ce que je désire". (Logion)

En tout, six paroles connues des Évangiles et quatre inconnues par ailleurs

LA DIDACHE

Sorte de catéchisme de prédicateur itinérant, de date très ancienne mais inconnue. Il s'agit sans doute d'une compilation anonyme , fortement influencée par le judaïsme.

(8,2) Ne priez pas comme les hypocrites mais ainsi que le Seigneur l'a prescrit dans son Evangile.

Priez ainsi : "NOTRE PERE QUI ES DANS LE CIEL, QUE TON NOM SOIT SANCTIFIE, QUE TON REGNE ARRIVE. QUE TA VOLONTE SOIT FAITE SUR LA TERRE COMME AU CIEL. DONNE-NOUS AUJOURD'HUI NOTRE PAIN QUOTIDIEN, REMETS NOTRE DETTE COMME NOUS-MÊMES LA REMETTONS A NOS DEBITEURS. NE NOUS LAISSE PAS SUCCOMBER A LA TENTATION, MAIS DELIVRE-NOUS DU MAL. CAR A TOI APPARTIENNENT LA PUISSANCE ET LA GLOIRE POUR LES SIECLES."

Comparer avec le texte du Notre Père dans Mt 6, 9-13

(9.5) Que nul ne mange et boive de votre eucharistie, qui ne soit baptisé au nom du Seigneur. A ce propos , le Seigneur a dit : "Ne donnez pas aux chiens ce qui est saint."

Cf. Mt 7,6

LETTRES D'IGNACE D'ANTIOCHE

Ensemble de sept lettres écrites par Ignace, évêque d'Antioche, en se rendant à Rome pour y subir le martyre entre  110 et 130. Ephèse, Magnésie, Tralles, Philadelphie et Smyrne sont des villes d'Asie Mineure où se trouvaient des communautés chrétiennes.

LETTRES D'IGNACE D'ANTIOCHE AUX EPHESIENS

(7,2) Il n'existe qu'un médecin, corps et esprit à la fois, engendré et non engendré, Dieu dans la chair, et au fond de la mort vie véritable, né de Marie et de Dieu, d'abord soumis à la souffrance et maintenant délivré d'elle, Jésus-Christ notre Seigneur .

(17,1) Si le Seigneur s'est laissé verser du parfum sur la tête c'était pour que son Eglise respire l'incorruptibilité.

(18,1) Notre Dieu , Jésus le Christ, a été porté dans le sein de Marie, selon le plan de Dieu; il est issu de la lignée de David et du Saint-Esprit; il est né, il a été baptisé pour purifier l'eau par sa passion.

(20,2) Vous vous réunissez en son nom dans une même foi en Jésus-Christ, fils de David selon la chair, fils de l'homme et fils de Dieu.

LETTRES D'IGNACE D'ANTIOCHE AUX MAGNESIENS

(11,1) Soyez pleinement convaincus de la naissance, de la mort et de la résurrection qui survinrent sous le gouvernement de Ponce Pilate. Ces événements ont été vécus, de manière sûr et avérée, par Jésus-Christ, notre espérance. Puisse aucun de vous ne jamais s'en écarter !

LETTRES D'IGNACE D'ANTIOCHE AUX TRALLIENS

(9,1) Restez sourds, lorsqu'on ne vous parle pas d'un Jésus-Christ qui est descendant de David, fils de Marie ,qui est né véritablement; qui a mangé et bu ; qui a été véritablement persécuté sous Ponce Pilate, qui a été crucifié et qui est mort véritablement, à la face des cieux, de la terre et des enfers; (9.2) Qui a véritablement ressuscité des morts . Son père l'a relevé. Pareillement, il relèvera ceux d'entre nous qui croyons en lui dans le Christ-Jésus, à qui seul nous devons la vraie vie.

LETTRES D'IGNACE D'ANTIOCHE AUX PHILADELPHIENS

(9.2) Mais l'Evangile apporte une nouvelle plus extraordinaire encore: l'avénement du Sauveur, notre Seigneur Jésus-Christ, sa passion et sa résurrection. Les prophètes bien-aimés l'avaient annoncé, mais l'Evangile inaugure la vie éternelle.

LETTRES D'IGNACE D'ANTIOCHE AUX SMYRNIOTES

(1.1) J'ai découvert que vous étiez unis dans une foi inébranlable, cloués corps et âme , si je puis dire,à la croix du Seigneur Jésus-Christ ; affermis par son sang dans l'amour ; entièrement convaincus que notre Seigneur est véritablement issu de David selon la chair,fils de Dieu par volonté et puissance divines; véritablement né d' une vierge, baptisé par Jean "afin d'accomplir toute justice.";véritablement percé de clous pour nous en sa chair, sous Ponce Pilate et Hérode le tétrarque. Et c'est au fruit de la croix, à sa divine et bienheureuse passion que nous devons d' exister. Car par sa résurrection il "léve l'étendard " sur les siécles,choisit ses saints et ses fidèles parmi juifs et païens et les réunit en un seul corps , celui de son Eglise.

(1.2) Il a accepté toutes ces souffrances pour nous , pour notre salut. Et il a véritablement souffert , comme véritablement il s'est ressuscité. Et sa passion n'a pas été,ainsi que le prétendent quelques mécréants,une simple apparence. C'est eux plutôt qui n'existent qu'en apparence , et le sort qui les attend ressemblera à leurs opinions: ils seront sans corps et pareils aux démons.

(3.1) Pour moi , je sais et je crois que, même aprés la Résurrection, Jésus était dans la chair. (3.2) Lorsqu'il se rendit auprès de Pierre et ses compagnons, il leur dit : " prenez, touchez-moi et voyez, je ne suis pas un démon sans corps."Aussitôt ils le touchérent et ils crurent. Cette étroite communion à sa chair et à son ésprit les aida à braver la mort et à se montrer plus forts qu'elle . (3.3) Aprés la Résurrection , Jésus mangea et but avec eux, comme un être de chair, quoiqu'il fût spirituellement uni à son Pére.

 

Chez Ignace, nous apprenons que Jésus
- est né d'une vierge nommée Marie
- a été baptisé par Jean
- s'est laissé verser du parfum sur la tête
- a souffert sous Ponce-Pilate et sous Hérode : 
  il a été percé de clous et crucifié sur  une  croix
- a été ressuscité par Dieu
- s'est laissé toucher, a mangé et a bu avec les apôtres après la Résurrection

Remarquer comment l'auteur insiste sur la réalité de l'incarnation ( quatre fois le 
mot véritablement) qui posait problème à la fois aux convertis du judaïsme et 
aux anciens païens.


  Auteurs : Angela Corso et Fernand LEMOINE