La prudence

De Ebior

La prudence est une vertu de l’intelligence pratique, mère des quatre vertus cardinales. L'expérience et l'intelligence contrôlant l'imagination permettent d'en faire une habitude.

Dans l'amitié, la prudence s'exerce juste après le premier amour, avant la formation de l' intention de vie, dans le cadre du conseil de soi ou des autres, ensuite dans l' imperium (le passage à l'acte), enfin dans le devenir de l'amitié. Elle fixe la fin qui est la personne, l'amitié pour cette personne, et aide ensuite la volonté à trouver les moyens ordonnés à cette fin; elle s'efforce donc à ce que l'amitié se réalise aussi dans le troisième degré de vie, c'est-à-dire qu'elle ait une dimension spirituelle, comme d'acquérir la vertu de fidélité dans les épreuves par exemple.

La prudence est parfois conduite à choisir un moindre mal plutôt que le bien en soi.