Eschatologie

De Ebior

ESCHATOLOGIE : doctrine des "fins dernières"

Le CREDO

" Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts

J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir "

REFERENCES

  1. Les évêques de Belgique, Livre de la Foi, Desclée, 1987
  2. Conférence épiscopale allemande, La foi de l'Église, Brepols-Cerf-Centurion, 1987
  3. Catéchisme de l'Église catholique, Mame-Plon, 1992
  4. Vocabulaire de Théologie biblique, Cerf, 1988

Que pouvons-nous espérer ?

Espérance : attente orientée vers l'avenir dont le fondement est la résurrection de Jésus-Christ

Beaucoup espèrent une vie meilleure ici-bas au lieu d'une vie nouvelle dans l'au-delà.

La mort et la résurrection

La mort dans la perspective chrétienne

Dieu ne veut pas la mort : celle-ci est une conséquence du péché

Mort salutaire de Jésus-Christ, le nouvel Adam par lequel la mort a été vaincue

La façon chrétienne de mourir se perd dans monde moderne (solitude)

Une vie après la mort ?

La réponse à la question de la survie après la mort ne peut venir que de Dieu, le maître de la vie

  1. AT : la vie éternelle, c'est Dieu lui-même qui nous reçoit comme siens pour toujours
  2. NT : la vie éternelle : être totalement et définitivement uni au Christ au Christ, et par le Christ au Père


jugement sur la vie de l'homme

prière de l'Église pour les défunts

séparation de l'âme et du corps ou mort totale de l'homme  : diverses théories ont été émises ( mais certainement pas  réincarnation )

distinction entre l'achèvement de l'homme individuel dans la mort et l'achèvement de l'humanité dans la résurrection des morts à la fin des temps.

La résurrection des morts

Bible : donne la certitude de la résurrection mais ne décrit pas le processus.

Jn 6,54 : relation entre l'eucharistie et la résurrection future

difficultés à comprendre la résurrection (cf. 1Co 15,35) : éviter le matérialisme grossier (reprendre la même chair et les mêmes os que dans cette vie) et le spiritualisme coupé du monde : position du réalisme spirituel qui affirme la possibilité d'une nouvelle corporéité, transformée par Dieu (corps spirituel en 1Co 15,42-44 dit aussi corps glorieux)

exhortation à nous engager au service de la vie

La venue du Seigneur et le jugement dernier

St Augustin : histoire = lutte depuis la création jusqu'à la fin des temps entre le Royaume de Dieu et le Royaume du Diable ; les deux royaumes sont entremêlés.


  1. AT jour du Seigneur : jour où la gloire de Dieu sera manifeste
  2. NT jour de Jésus-Christ, avènement appelé parousie qui est plus une venue qu'un retour


Jugement au dernier jour : Jésus-Christ est le Juge des vivants et des morts. Ce sera le moment de la révélation de la vérité définitive sur Dieu et sur les hommes

Jugement futur agit déjà dans le présent (pas de fuite devant nos responsabilités ici-bas mais pas de messianisme terrestre : Dieu seul est le maître de l'histoire).

NT attente du Royaume tout proche (Mc 1,15 ; 9,1 ; Mt 10,23) : Le Royaume de Dieu a commencé avec la mort et la résurrection de Jésus

Signes avant-coureurs de la parousie : Antéchrist ? rassemblement d'Israël ?

Personne n'en connaît la date (Mc 13,32) d'où exhortation à une vigilance constante.

La vie éternelle

Le ciel

C'est la communion éternelle de l'homme avec Dieu qui nous fait participer pleinement à la vie trinitaire. La béatitude du ciel implique la communion avec Jésus-Christ avec les saints, avec nos parents et amis.

L'enfer

Exclusion définitive, par sa propre faute, de la communion avec Dieu

AT et NT : possibilité de la damnation (Mt 5,29-30 ; 10,28 ; 23,15-33…) éternelle (Mt 3,12)

Ce sont des discours d'avertissement contre une possibilité réelle.

Le purgatoire

après la mort, reste à l'homme une possibilité de purification

cf. prière pour les défunts (2 M 12,45) et possibilité de pardon dans le monde futur (Mt 12,32)

Importance de la communion des saints

Le ciel nouveau et la terre nouvelle

Le Royaume de Dieu a commencé avec Jésus-Christ, est présent dès maintenant dans l'Église et parviendra à son achèvement lors de la parousie. Ce n'est pas une utopie à l'échelle terrestre mais l'œuvre de Dieu (problème des théories millénaristes).

L'achèvement de l'homme, de l'humanité et du cosmos sont liés dans un processus d'ensemble.

L'espérance du Royaume de Dieu a comme conséquence dans notre engagement en faveur de la paix et de la justice.

Images de paix, de réconciliation (Ap 21,2-5) et de fin du monde (Mc 1,24-25) car celui-ci est destiné à disparaître. Message d'espérance d'une nouvelle création (Mt 19,28 ; Ac, 21) et non d'angoisse.

Quelques passages eschatologiques dans le Nouveau Testament

Refus de la réincarnation:

"Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement (He 9,27)

Jean-Baptiste n'est pas une réincarnation d'Elie (Lc 1,17 ; Jn 1,21 ; Mt 11,14 ; Mt 17,10-13) : la venue d'Elie doit précéder celle du Christ, dans le futur

Importance de la résurrection

"Si l'on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts ? S'il n'y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n'est pas ressuscité … notre prédication est vaine, et votre foi aussi est vaine" (1 Co 15,12-14)

Le corps de la résurrection

"Le corps, semé corruptible, ressuscite incorruptible. Semé misérable, le corps ressuscite glorieux. Semé infirme, le corps ressuscite plein de force. Semé corps psychique, il ressuscitera corps spirituel." (1Co 15,42-44)

Le moment de la résurrection

"Nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés, en un instant, en un clin d'œil, au son de la trompette finale. Car la trompette sonnera, les morts ressusciteront incorruptibles et nous, nous serons transformés. (1Co 15,51-52).

"Car lui-même, le Seigneur, au signal donné, à la voix de l'archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel ; alors les morts en Christ ressusciteront d'abord ; ensuite nous, les vivants, qui seront restés, nous serons enlevés avec eux sur les nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur " (1Th 4,15-17)

Participation ici-bas à la résurrection de Jésus-Christ

"Ignorez-vous que nous tous, baptisés en Jésus Christ, c'est dans sa mort que nous avons été baptisés. Nous avons donc été ensevelis avec Lui par le baptême en sa mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. (Rm 6,1)

Le tribunal du Christ

"Pourquoi juges-tu ton frère, ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu " (Rm 14,10)

"Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, durant sa vie corporelle" (2Co 5,10)

"L'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront la voix du Fils de l'homme et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. (Jn 5,28)

Le jugement dernier

Le Père… a remis tout jugement au Fils… Il Lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'Il est Fils de l'homme " (Jn 5,22 et 27)

"Il a fixé un jour où Il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'Il a désigné, ce dont Il a donné à tous une preuve certaine en Le ressuscitant des morts (Ac 17,31)

"Des livres furent ouverts… Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était dans ces livres… et chacun fut jugé selon ses œuvres " (Ap 20,12-13)

"Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi" (Rm 2,12)

"Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu" (Ap 20,15)

L'enfer

"Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas" (Mc 9,43)

"Si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour le péché, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles " (He 10,26-27)

"Ceux qui commettent l'iniquité… ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents " (Mt 13,41-42)

"Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et tandis qu'il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham… Que Lazare leur atteste ces choses, afin qu'ils ne viennent pas non plus dans ce lieu de tourments" (Lc 14,11 et 25)

"Ils auront pour châtiment une ruine éternelle loin de la face du Seigneur" (2Th 1,9)

"Le Seigneur dira : Retirez-vous de moi, maudits ! Allez dans le feu éternel… Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle" (Mt 25,41 et 46)

Le ciel

Trois significations :


  • le ciel de l'atmosphère cf. les oiseaux du ciel en Lc 9,58
  • le ciel des étoiles le cosmos, le firmament en Gn 15,5
  • le troisième ciel la présence de Dieu en Ac 7,55-56 (le martyre d'Étienne)

"Nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera" (2Pi 3,13)

"Le Seigneur me délivrera de toute œuvre mauvaise, et il me sauvera pour me faire entrer dans son royaume céleste " (2Tm 4,18)

"A celui qui vaincra, je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu" (Ap 2,7)

"Aussitôt, je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône, quelqu'un était assis". (Ap 4,2)

"Il me montra la cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu. Elle brillait de la gloire même de Dieu" (Ap 21 10,11)

"Aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis" (Lc 23,43)

"Il n'y aura plus de malédiction " (Ap 22,3) cf. Gn 3, 24 L'accès au paradis ne sera plus interdit.

Passages eschatologiques dans les évangiles synoptiques

  1. Matthieu, chapitre 24, versets 1 à 44
  2. Marc , chapitre 13
  3. Luc, chapitre 21, versets 5 à 36

Sur quoi porte la question des disciples ou de la foule ? Sur quoi porte la réponse de Jésus ?

Dans les trois textes, quelles sont les thèmes sur lesquels insiste Jésus ?

Actualisation de la Parole de Dieu à l’évangélisation


Fernand LEMOINE - Saison 2004 de l'AFALE Belgique