NOVEMBRE : La dédicace des Basiliques romaines

De Ebior

Le mois de novembre a offert une particularité, celle d'offrir aux fidèles les fêtes de la Dédicace des Basiliques romaines, du Latran dédiée aux deux Saints Jean, Saint Jean Baptiste et Saint Jean l'Apôtre, le 9 novembre, de Saint Pierre du Vatican et de Saint-Paul-hors-les-Murs, conjointement le 18 novembre. La quatrième Basilique romaine est Sainte Marie Majeure dont on fête la Dédicace le 5 août !

Qu'est-ce que la Dédicace d'une église ? Et pourquoi la Dédicace des Basiliques romaines est-elle fêtée si solennellement par l'Eglise tout entière ? Pourquoi chaque église locale est-elle concernée par ces Dédicaces ?

La Dédicace est la consécration d'un lieu destiné au culte, ou d'une église. Mais, c'est aussi la fête annuelle qui fait mémoire de la consécration de cette église.

Toutes les cathédrales, toutes les basiliques et toutes les églises sont consacrées au Dieu Tout-Puissant sous l'invocation de tel ou tel saint. C'est pourquoi vous pouvez lire sur leur fronton DOMINO (au Seigneur), ad (par l'intercession) San Pietro, par exemple.

Le Pape, ou l'évêque, consacre à Dieu les cathédrales, les basiliques ou les églises au cours d'un rituel très ancien et très élaboré, qui comporte principalement les onctions faites avec l'huile sainte apposée sur leurs 12 piliers, en 1 'honneur des 12 apôtres, puis sur l'autel, le lieu sacré de l' édifice par excellence, puisque lieu de la rencontre du ciel et de la terre.

Lorsque l'église a été consacrée, les offices peuvent se dérouler normalement.

La dédicace est l'événement majeur de son histoire, célébré chaque année solennellement.

La Basilique du Latran

La Basilique du Latran est la cathédrale du Pape en tant qu'évêque de Rome. Elle a été érigée par Constantin vers 320, 7 ans après l'édit de Milan par lequel, en 313, il arrêta les persécutions et garantit la liberté religieuse. Ce furent des années d'euphorie que connut l'Eglise au sortir de la grande persécution, avant d'être secouée par la crise de l'arianisme.

C'est alors que l'on vit surgir des églises vers lesquelles convergeaient les foules joyeuses pour célébrer la dédicace. La Famille Laterani a donné à l'Eglise le domaine qui porte son nom.

La Basilique a vu se dérouler bien des événements, telles ces nuits pascales des 4ème et Sème siècles oÙ les Romains venaient par milliers se faire baptiser et confirmer pour s'agréger au Corps du Christ dans le Baptistère St Jean (que l'on visite encore), et célébrer dans la Basilique l'eucharistie pascale.

La Basilique du Latran est la plus ancienne église de Rome (Saint Pierre sera construit 10 ans après). Elle est la mère de toutes les églises.

Rappelons que je successeur de Pierre est à la fois l'évêque de Rome et le chef de l'Eglise catholique. Les deux Magistères sont inséparables. C'est pourquoi toutes les églises de rite romain répandues à travers le monde ont à coeur de célébrer le 9 novembre l'Eglise du Christ, en la fête de la Dédicace de la cathédrale de St Jean de Latran à Rome.

Les Basiliques Saint Pierre et Saint Paul

La tombe des apôtres, Saint Pierre au Vatican, et Saint Paul au bord du Tibre, les "trophées des Apôtres", comme les appelle un document du 2ème siècle, ont toujours été l'objet de la vénération des fidèles.

Après le glorieux tombeau du Christ à Jérusalem, les tombes apostoliques constituent le but par excellence des pèlerinages chrétiens.

Vers 330, l'empereur Constantin érigea une vaste basilique sur la tombe de Saint Pierre et une autre sur la tombe de Saint Paul. Cette dernière, détruite par un incendie en 1823, fut rebâtie sur les mêmes lieux en 1854.

La basilique constantinienne, Saint Pierre, du 4ème siècle, fut remplacée au l6ème par celle de Bramante et de Michel-Ange, toujours au-dessus de la tombe de l'apôtre. On en célébra la Dédicace le 18 novembre, date de la Dédicace de la première Basilique (de Constantin), et, surtout, date de la consécration des deux Temples de Jérusalem. Cette tradition se perpétue encore aujourd'hui.

Pierre et Paul ont été "nos pères dans la foi ". En annonçant aux païens le salut en Jésus Christ, ils nous ont apporté "la première annonce de l'Evangile ". Mais leur activité ne s'est pas arrêtée avec leur mort, L'Eglise romaine est l'Eglise de Pierre et Paul. Elle parle en leur nom, et elle fait chaque jour l'expérience de leur sollicitude: ils la guident et la protègent pour qu'elle garde intacte la vérité dont ils lui ont confié le dépôt.

Depuis 70, le Temple de Jérusalem, brûlé par Titus, n'existe plus. Constantin, en érigeant la Basilique Saint Pierre, a voulu qu'elle soit le "Temple de l'Occident". Une étude le démontre. Nous y reviendrons.

En fêtant la Dédicace de ces Basiliques, Temples bâtis de mains d'hommes, nous fêtons un autre Temple : l'Eglise constituée des "pierres vivantes" que sont les chrétiens unis au Christ dans le Baptême. Les cathédrales Saint Jean, Saint Pierre et Saint Paul sont devenues Temple de l'Esprit. La colère de Jésus, face aux marchands du Temple, ne se comprend que dans ce contexte.

En célébrant la Dédicace d'une Église terrestre, nous ne sacralisons pas un monument. En contemplant ces vénérables édifices, nous demandons à Dieu que la noblesse des pierres puisse nous aider à contempler le mystère, ô combien merveilleux, de Son Corps qu'est l'Eglise. Puissent ces pierres être pour le monde le signe de la sainteté de Dieu afin que le monde le reconnaisse

Faire connaître ces fêtes, les faire aimer, c'est évangéliser. Elles font partie du patrimoine chrétien le plus ancien et le plus sacré. Célébrons-les en reconnaissance pour la foi que les apôtres, ces géants de sainteté, et les chrétiens des premiers siècles, nous ont transmise.

Auteur : Françoise Lucrot