Les textes apocryphes du Nouveau Testament (II)

De Ebior

Ne sont présentées ici que les informations supplémentaires apportées par les œuvres apocryphes. Les parallèles avec les évangiles synoptiques se trouvent dans les documents TAL associés.

Textes tirés de :

  • Camille FOCANT, Que penser de... ?  Les évangiles apocryphes, n°47, Editions Fidélité, Namur, Belgique, 2001
  • Sous la direction de F.BOVON et P.GEOLTRAIN, Les écrits apocryphes chrétiens I, Bibliothèque de La Pléiade, Gallimard , 1997
  • Sous la direction de P.GEOLTRON et J-D.KAESTLI, Les écrits apocryphes chrétiens II, Bibliothèque de La Pléiade, Gallimard , 2005

La vie publique

Évangile des Ébionites

Evangile des Ébionites | apud Épiphane | Boîte à remèdes | XXX 13,7-8

Le peuple ayant été baptisé, Jésus vint aussi se faire baptiser par Jean. Comme il remontait de l'eau, les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit Saint sous la forme d'une colombe qui descendait et entrait en lui. Une voix venant du ciel dit : (a) " Tu es mon Fils bien-aimé, en toi je me suis complu." Et à nouveau : (b) " Je t'ai engendré aujourd'hui. " Aussitôt une grande lumière éclaira tout l'endroit. En la voyant, Jean lui dit : " Qui es-tu donc ? " Et à nouveau une voix vint du ciel vers lui : (c) " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je me suis complu. " S'étant alors prosterné, Jean lui dit : " Je te prie, Seigneur, toi aussi, baptise-moi. " Mais Jésus l'empêcha en disant : " Laisse, car c'est ainsi qu'il convient que tout soit accompli."

La colombe entre dans le baptisé, comme si elle fusionnait avec lui. Cela sous entend que Jésus est devenu le Christ au Jourdain par son union avec l'Esprit, ce qui est une conception judéo-chrétienne. Le texte mentionne trois voix célestes qui correspondent à la voix unique de chaque évangéliste synoptique :

  • a = Marc 1,11
  • b = Luc 3,22
  • c = Matthieu 3,17

Ici aussi la lumière est le signe de la puissance et de la présence divine. Remarquons également que les rôles sont inversés par rapport aux évangiles synoptiques : Jean refuse de baptiser Jésus alors qu'ici Jésus refuse de baptiser Jean.

Papyrus Egerton 2

63 Comme ils étaient perplexes 64 en entendant son étrange question 65 Jésus, qui allait et venait, s'arrêta 66 sur la rive du fleuve du 67 Jourdain, tendit la main droite, la [remplit ...] et répondit [...]

Pas d'équivalent dans les évangiles canoniques.

Évangile des Hébreux

Évangile des Hébreux | apud Jérôme | Commentaires sur Isaïe | IV

Et il arriva que, lorsque le Seigneur fut remonté de l'eau, toute source de l'Esprit Saint descendit, se reposa sur lui et lui dit : " Mon Fils, dans tous les prophètes, j'attendais que tu viennes pour me reposer en toi. Car tu es mon repos, tu es mon Fils premier-né qui règne pour l'éternité. ? "

La voix céleste est celle du Saint-Esprit qui est présenté comme la mère de Jésus.  Conception particulière où le Christ constitue l'ultime apparition de l'Esprit qui s'est manifesté dans les prophètes antérieurs.

Évangile des Hébreux | apud Origène | In Mattheum | 15,14

Le second des deux riches lui dit : " Maître, que dois-je faire de bien pour avoir la vie ? " Il lui dit : " Homme, accomplis la Loi et les prophètes. " L’autre reprit : " Je le fais. " Jésus lui dit : " Va, mets tout ce que tu possèdes en vente et partage-le entre les pauvres ; puis viens, suis-moi. " Et le Seigneur lui dit : " Comment dis-tu : J’ai accompli la Loi et les prophètes, alors qu’il est écrit dans la Loi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même ? Vois, un grand nombre de tes frères, des fils d’Abraham, sont couverts d’ordures, et meurent de faim, et ta maison regorge de biens, et il n’en sort absolument rien pour eux ; " Et s’étant tourné vers Simon, son disciple, assis à ses côtés : " Simon, fils de Jean, lui dit-il, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux. "

Parallèle, avec de nombreuses différences, à Mt 19,16-24 ; Mc 10,17-23 et Lc 18,18-25

  • allusion à un autre épisode avec un autre personnage riche
  • il n'est question ni d'un notable ni d'un jeune homme
  • pas de discussion sur la bonté
  • Jésus ne cite pas les commandements du Deutéronome
  • Jésus critique durement le comportement du riche et de sa famille dans des termes qui font penser à la parabole du riche et de Lazare en Lc 16,19-31. Chez Matthieu et Luc, son comportement est plus neutre ou même favorable chez Marc ( Jésus se mit à l'aimer).

Évangile des Hébreux | apud Clément d’Alexandrie | Stromates | II, 9, 4 et 5, 14.

Comme il est aussi écrit dans l’évangile selon les Hébreux : " Celui qui s’étonne régnera. Et celui qui régnera goûtera le repos. Qui cherche poursuivra sa quête jusqu’à ce qu’il ait trouvé. Et qui trouve s’étonnera. Et qui s’étonne régnera et qui règne jouira du repos "

cf. logion 2 de l’évangile de Thomas : Jésus a dit : " Que celui qui cherche ne cesse pas de chercher jusqu'à ce qu'il trouve. Et quand il aura trouvé, il sera troublé ; quand il sera troublé, il sera émerveillé, et il régnera sur le Tout. " Ce thème de la recherche est gnostique

Évangile des Hébreux | apud Jérôme | Sur les hommes illustres | 2, 3 et 16

Quand le Seigneur eut donné le linceuil au serviteur du prêtre, il se rendit auprès de Jacques et lui apparut. Car Jacques avait juré de ne plus prendre de pain depuis cette heure où il avait bu la coupe du Seigneur, jusqu’à ce qu’il l’eût vu relevé du sommeil des morts. " Apportez, dit le Seigneur, la table et le pain. " Aussitôt il prit le pain, le bénit, le rompit, et en donna à Jacques le juste, lui disant : " Mon frère, mange ton pain, puisque le fils de l’homme est ressuscité d’entre les dormants. " D’Egypte j’ai appelé mon fils. Et il sera appelé le nazaréen. Et quand Jésus vint auprès de Pierre et de ses compagnons, il leur dit : " Voici, touchez-moi et voyez, car je ne suis pas un démon incorporel. " Aussitôt ils le touchèrent et ils crurent "

Cette mention du linceuil, preuve de la résurrection, n’apparaît pas dans les évangiles canoniques. L’apparition du Ressuscité à Jacques est simplement mentionnée dans 1 Co,15,7.

Ce récit suppose que Jacques était présent au dernier repas de la Cène.

Évangile selon Thomas

Évangile selon Thomas | 39

Jésus a dit : " Les pharisiens et les scribes ont reçu les clés de la connaissance et ils les ont cachées. Eux, ils ne sont pas entrés, et à ceux qui voulaient entrer ils ne l'ont pas permis. Quant à vous, soyez prudents comme les serpents et simples comme les colombes. "

Le Royaume est remplacé par la connaissance : conception gnostique

Évangile selon Thomas | 97

Jésus a dit : " Le Royaume du Père est semblable à une femme, qui portait une cruche pleine de farine. Pendant qu'elle marchait sur un chemin éloigné, l'anse de la cruche se brisa et la farine se répandit derrière elle sur le chemin. Elle ne s'en aperçut pas ; elle n'avait pas su peiner. Lorsqu'elle entra dans sa maison, elle posa sa cruche à terre et la trouva vide. "

Parabole sur le Royaume sans parallèle synoptique

Évangile selon Thomas | 98

Jésus a dit : " Le Royaume du Père est semblable à un homme qui voulait tuer un grand personnage ; il dégaina l'épée dans sa maison et perça le mur, pour voir si sa main était ferme ; alors il tua le grand personnage. "

Parabole sur le Royaume sans parallèle synoptique

Papyrus d'Oxyrhynque 840

Et les prenants avec lui, il se rendit dans le parvis des purs et il se promenait dans le temple. Et un pharisien, prêtre en chef, du nom de Lévi, s’avança au-devant d’eux et dit au Sauveur : " Qui t’a permis de marcher dans cette salle des purifications et de regarder ces vases sacrés, alors que tu n’as pas pris de bain et que tes disciples n’ont même pas jeté d’eau sur leurs pieds ? Tes pas ont souillé ce sanctuaire, ce lieu pur, que nul ne peut fouler s’il ne s’est baigné et n’a changé ses vêtements, et dont il n’ose regarder les meubles sacrés. " Le Sauveur s’arrêta aussitôt avec ses disciples et lui répondit : " Et toi, qui es ici dans ce temple, es-tu pur ? " L’autre lui dit : " Je suis pur. Je me suis baigné dans la piscine de David, où je suis descendu par une échelle et d’où je suis remonté par une autre. J’ai revêtu des habits blancs et purs ; C’est ainsi que je suis entré et que j’ai regardé ces meubles sacrés. "

Le Seigneur lui répondit : " Malheur à vous, aveugles qui ne comprenez pas ! Tu t’es baigné dans ces eaux courantes où nuit et jour l’on jette des chiens et des porcs, et ta toilette a nettoyé cette peau extérieure que prostituées et joueuses de flûtes parfument de myrrhe, lavent fourbissent et ornent pour exciter les passions des hommes. Mais l’intérieur est plein de scorpions et de tous les vices. Quant à mes disciples et à moi-même, qui à te croire, n’avons pas pris de bain, nous nous sommes immergés dans les eaux de la vie éternelle qui jaillissent du {…}. "

Récit original d’une altercation dans le Temple entre le Christ et un pharisien au sujet des purifications rituelles qui contient de nombreux détails fort discutés : l’archiprêtre, le parvis des purs, les vases sacrés, la piscine de David, les deux escaliers…

Nombreux parallèles avec les évangiles synoptiques

Homélie sur la vie de Jésus

Homélie sur la vie de Jésus, 2

2 Jésus dit à Thomas : « Va vers cet homme. Il a dans sa main cinq pain d’orge et deux poissons. Apportez-les moi ici. » André lui dit : « Maître, ces cinq pains, que pourront-ils faire pour une telle foule ? » Jésus lui dit : « Apportez-les moi et cela suffira. »
3 Ils s’en allèrent et ils amenèrent le jeune homme à Jésus et le jeune homme l’adora aussitôt et lui apporta les pains avec les deux poissons. Le jeune homme dit à Jésus : « Maître, j’ai enduré beaucoup de fatigue à cause d’eux. » Jésus dit au jeune homme : « Donne-moi les cinq pains qui sont en ta possession, car ce n’est pas toi qui as sauvé cette foule du besoin, mais c’est une disposition providentielle qui te fera voir une chose merveilleuse dont le souvenir ne disparaîtra jamais et une nourriture qui les rassasiera. »

Homélie sur la vie de Jésus, 4

4. Alors Jésus prit les pains, rendit grâce sur eux, les partagea et les donna aux apôtres pour qu’ils les présentent aux foules. Judas fut le dernier à recevoir des pains. André dit à Jésus : «  Maître, Judas n’a pas pris sa part des pains quand il est venu pour les distribuer à la foule. »

Thomas n’apparait pas dans les récits évangéliques sur la multiplication des pains. Dans ceux-ci c’est André qui connait l’existence des pains et des poissons.
Le dialogue entre Jésus et le jeune homme sont propres à ce texte, tout comme les remarques à l’égard de Judas. Celles-ci préfigurent sa condamnation finale

Homélie sur la vie de Jésus, 5

1 « Maintenant donc, ô mos frères, vous connaissez Lazare, l’homme de Béthanie, qu’on appelle mon ami. Voici quatre jours que je reste près de vous et je suis pas allé prendre des nouvelles de ses sœurs. En effet, il y a aujourd’hui quatre jours qu’il est mort. Allons donc à lui et consolons les sœurs à cause de leur frère Lazare. 2. Didyme, viens avec moi ; allons à Béthanie. Je te montrerai, dans son tombeau, l’image de la résurrection au dernier jour, afin que votre cœur s’affermisse, car c’est moi qui suis la résurrection et la vie. Viens avec moi, ô Didyme, je te montrerai les ossements disjoints dans la tombe se rassembler à nouveau….

Thomas (Didyme)  ou le Jumeau n’apparait pas non plus dans le récits évangélique sur la résurrection de Lazare 

Homélie sur la vie de Jésus, 6

6.1 Après tout cela, il (=Jésus) arriva non loin de la tombe de Lazare, et la sœur de celui-ci vint à sa rencontre en ce lieu. Elle lui dit : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort, car tu es la résurrection qui relève les morts ; je te connais depuis ta petite enfance, avec mon frère Lazare. »

Détail propre à ce texte : Jésus et Lazare étaient amis depuis l’enfance

Homélie sur la vie de Jésus, 9

3 Or Anne et Caïphe, avec les dignitaires des juifs, tinrent une réunion avec Carios, le dignitaire de l’empereur Tibère. Ils forgèrent des  paroles mensongères et de faux témoignages qui ne concordaient pas à propos de Jésus, depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Certains disaient qu’il était un magicien, d’autre qu’il était né d’une femme, d’autres encore qu’il abolissait le sabbat ; d’autres enfin qu’il anéantissait la synagogue des Juifs. 

Ce dignitaire de Tibère, CARIOS, est un inconnu non seulement de la littérature canonique mais également de la littérature apocryphe. Nous retrouvons trois accusations juives contre Jésus : l'usage de la magie, la violation du sabbat et la naissance indigne, sans doute d'une femme de mauvaise vie, comme le racontent les passages anti-chrétiens de CELSE et du Talmud. 

Homélie sur la vie de Jésus, 16

4 A partir de ce jour-là, l’expression se répandit dans toute la Judée : « Jésus, roi des Juifs ». Et Pilate écrivit cette inscription pour Jésus et la plaça sur la croix : « Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs. » 5. Lorsque Hérode apprit ces choses, il demeura fixé dans sa folie contre Jésus en disant : « Mon père mourut en raison de cet homme, quand celui-ci était enfant, mais moi, je ne supporte pas de mourir s’il est encore  vivant. » Il donna beaucoup d’argent aux magistrats et les fit raccompagner chez l’empereur. Puis il organisa une grande conspiration dans toute la Judée.

Il s'agit du tétrarque  HERODE ANTIPAS parlant de son père, HERODE le GRAND

Les oeuvres

Évangile des Ébionites

 Un des trois évangiles judéo-chrétiens avec l'évangile des Nazaréens et l'évangile des Hébreux, connu uniquement par des citations d'EPIPHANE dans sa Boîte à remèdes. 

Bien que basé principalement sur l'évangile de Matthieu, il s'agit sans oute de la première compilation des trois évangiles synoptiques, remontant au IIème siècle. Cet apocryphe  présente des tendances hérétiques, par exemple en escamotant l'enfance pour identifier Jésus au Christ unqiement au moment de son baptême.

Évangile des Hébreux

 Un des trois évangiles judéo-chrétiens avec l'évangile des Nazaréens et l'évangile des Ébionites, uniquement connu par des citations de CLEMENT d'Alexandrie, d'ORIGENE et de JEROME, sans doute composé au IIème siècle.

Papyrus Egerton 2

Il s 'agit de fragments de papyrus retrouvés en Égypte, apparteant au British Museum de Londres et publiés en 1935. Depuis, un autre fragment, conservé à Cologne en Allemagne, a été publié en 1987. Leur datation est discutée : début, milieu ou fin du II ème siècle.

Papyrus d'Oxyrhynque 840

Ce fragment de papyrus, découvert à Oxyrhynque en Égypte et conservé à la bibliothèque d' Oxford en Grande-Bretagne, se présente sous la forme d'un recto-verso comportant une quarantaine de lignes au total.

Évangile selon Thomas

Ce texte, conservé entièrement en copte et dans des fragments grecs,  se présente comme une anthologie de 1174 paroles ( en grec "logia") secrètes de Jésus. Sa transmission et sa rédaction sont attribuées à l'apôtre Thomas Didyme, expression qui signifie la même chose enn araméen et en grec, soit "le jumeau". Depuis la publication du tetxe copte en 1959, cet apocryphe, proche des évangiles canoniques, est devenu relativement connu et son importance a parfois été exagérée.   En effet, il ne contient aucun élément bibiliographique mais uniquement de sparoles et en particulier quatorze paraboles : trois sont connues dans les évangiles synoptiques, trois dans Matthieu et dans Luc, quatre dans Matthieu uniquement, une dans Luc uniquement et trois sont originales.

L'insistance sur la présentation de Thomas comme le jumeau de Jésus, le parfait initié, sur l'importance d e la conniassance , sur le caractère secret d'une révélation destinée à des initiés, et sur l'origine divine de l'âme représentent des traits gnostiques qui permettent de dater cet "évangile" du milieu du IIème siècle, même si des élements remontent au siècle précédent.

Homélie sur la vie de Jésus

Texte connu également sous le nom d'évangile des douze apôtres. Il s'agit d'une prédication écrite en copte vers le V ou VII ème siècle dans le but d'enseigner et d'éclaircir le sens des Écritures dans le coeur des fidèles.


Auteur : Angela MASTROROCCO et Fernand LEMOINE