Les amis de Jésus : La Jérusalem céleste (partie I)

De Ebior

J'appellerai cette troisième partie la Jérusalem céleste parce que le ciel nous visite : "La Jérusalem céleste descend parmi nous en la très Sainte Vierge Marie qui choisit les enfants de plus ou moins votre âge pour parler au monde d'aujourd'hui"

La douce Mère de Jésus et notre Mère à tous nous aime tellement qu'elle vient nous rendre visite pour nous dire son amour pour nous et pour nous mettre en garde, comme notre maman le fait pour chacun de ses enfants.


<flashmp3>Jerusalem.mp3</flashmp3>" Jérusalem " (fichier MP3 - 33 s - 527 K) Extrait du CD "Que tout ce qui vit et respire chante la louange du Seigneur " Avec la permission de la Fraternité de Tibériade qui a enregistré ce CD (Art et Musique- Angers France : AM/CD/107/30203)



La Salette

La Salette-enfants-r.jpg
Ce fut précisément le cas lors de l'apparition de la Sainte Vierge Marie à La Salette à Maximin GIRAUD, 11 ans et à Mélanie CALVAT, 15 ans. Maximin et Mélanie étaient deux petits bergers qui gardaient leurs vaches dans un hameau non loin de Corps dans les Alpes françaises du Sud. Les deux enfants ne se connaissaient que depuis une petite semaine avant cette fabuleuse aventure, cette rencontre avec Marie ; mais beaucoup de gens ne les crurent pas en les traitant de menteurs qui avaient monté un coup pour se rendre intéressants.


La Salette-presentation.jpg
La Salette-Marie-enfants-r.jpg
La Salette-Marie-r.jpg


La Salette-Marie-habit-r.jpg
Elle leur apparut dans une grande lumière. Quand celle-ci se dissipa, la sainte Vierge Marie était là, en larmes. Elle était habillée comme une paysanne, portant un tablier et un châle sur les épaules.

Au bord de ce châle il y avait une chaîne de métal et sous celles-ci des roses de toutes les couleurs. Sur sa tête un fichu à la mode des paysans, aussi entourés de roses et des rayons de lumière sortaient de derrière les roses comme une couronne. Elle portait un collier avec un crucifix, avec le Christ ; à droite, une tenaille et à gauche, un marteau, instruments de la passion de Jésus. Sur ses pieds, une rose rouge. Chaque détail de son vêtement et de ce crucifix est déjà un message en lui-même.

Marie leur parle comme une vraie maman, les avertissant du danger d'une famine si les hommes n'arrêtent pas de jurer en mettant le nom de Jésus dans leurs jurons et en négligeant le Jour du Seigneur (le dimanche) en n'allant pas à la messe.


Voici les messages de la sainte Vierge à la Salette :

"SI MON PEUPLE NE VEUT PAS SE SOUMETTRE, JE SUIS FORCÉE DE LAISSER ALLER LE BRAS DE MON FILS : IL EST SI FORT ET SI PESANT QUE JE NE PUIS PLUS LE MAINTENIR ! DEPUIS LE TEMPS QUE JE SOUFFRE POUR VOUS AUTRES ! SI JE VEUX QUE MON FILS NE VOUS ABANDONNE PAS, JE SUIS CHARGÉE DE LE PRIER SANS CESSE, POUR VOUS AUTRES VOUS N'EN FAITES PAS CAS. JAMAIS VOUS NE POUVEZ RÉCOMPENSER LA PEINE QUE J'AI PRISE POUR VOUS."

La douce mère du ciel dans ce message nous parle de son fils Jésus, elle nous met en garde. Elle prévient son peuple, ses enfants, de ne plus offenser son fils.

Elle demande aux deux enfants de prier beaucoup, au moins un Notre Père et un Je vous salue Marie le matin et le soir quand on n'a pas beaucoup de temps et plus quand on a le temps.

Lourdes, 11 février 1858

Lourdes-presentation.jpg
La Vierge Marie apparaît à Bernadette SOUBIROUS, jeune adolescente de quatorze ans. Fille de meunier, Bernadette était l'aînée des SOUBIROUS. Ses parents perdirent leur travail de meunier et furent obligés de trouver refuge dans un endroit insalubre appelé "le cachot".

Ce point est très important car on dira de ce temps-là "Que peut sortir de bien et de vrai de la bouche d'une telle pauvrette ? Elle veut faire l'intéressante "

Pour raison de santé, Bernadette alla souvent chez sa nourrice à Bartrès où elle était petite bergère. Elle finit par demander de rentrer chez les siens , "au cachot", pour suivre le catéchisme et faire sa première communion. Bernadette aime beaucoup le Bon Dieu, elle vit dans un milieu très croyant, entourée de ses parents, frères et sœurs, qui s'adressent souvent à Jésus en le remerciant de tout.

C'est dans ces moments que Marie visite Bernadette à Lourdes, à la grotte de Massabielle. La Vierge lui apparaîtra dix-huit fois environ.

Elle est habillée de blanc, un voile recouvre sa tête , descendant sur ses épaules et se prolongeant jusqu'à ses pieds, une ceinture bleue nouée autour de la taille et une rose jaune sur chaque pied.

Elle nous dit à Lourdes de prier beaucoup, de prier toujours, de se convertir, de faire pénitence, de changer de vie pour se rapprocher de son fils Jésus.


Lourdes-r.jpg
Comme dans chaque apparition, son vêtement et ses ornements sont une partie du message. Ici sa robe blanche et son voile blanc disent la pureté de Marie; son ruban bleu, un morceau du ciel, signe de la présence de son Fils avec elle; une rose jaune, signe de la royauté de Marie dans le ciel.


Et c'est à Bernadette, lors d'une des apparitions, que Marie lui donne son nom : "JE SUIS L' IMMACULÉE CONCEPTION".

Bernadette-1.jpg
Bernadette-2.jpg
Bernadette-3.jpg
Bernadette-4.jpg




 


Marie demande à Bernadette des signes et des gestes bien précis comme embrasser la terre (I), , de boire à la fontaine qu'elle venait de creuser dans la terre (II) et de s'y laver (III), ainsi que de manger de l'herbe amère (IV). Au début, lorsqu'elle creusa la terre, il n'y avait qu'un filet de boue. Ce fut pénible pour elle d'en boire et de se laver. Quand les gens présents lui demandent pourquoi elle fait cela, "Elle me l'a dit, c'est pour les pécheurs.". Aujourd'hui encore, ceux qui connaissent Lourdes vous parleront des bienfaits de cette source qui a jailli de l'endroit ou Bernadette a creusé.

Elle lui dit aussi d'aller trouver le prêtre, de lui construire une chapelle et de venir en procession. La Vierge prophétise ainsi le triomphe de son Cœur immaculé par le Cœur de son Fils.



Regardez aussi la magnifique apparition de Marie à Pontmain

Auteur : ANGELA CORSO

Dernière mise à jour : 27/07/2005.