La méthode en science réaliste

De Ebior

La méthode est inductive ou déductive, c'est-à-dire qu'elle part d'une chose connue pour chercher sa cause (on constate par exemple une maladie et on cherche à savoir pourquoi ou laquelle) ou au contraire elle part d'une cause connue pour en chercher les conséquences logiques (pour prendre un exemple idiot, si on fait un excès de vitesse et qu'un flash s'allume, on peut s'attendre à une amende). La déduction, qu'Aristote a théorisé sous la forme du syllogisme, est abordée en Logique. Pour l'induction, on peut reprendre plus systématiquement les remarques faites concernant l'expérience. Il y a cinq étapes:

  1. L'expérience elle-même ou l'expérimentation.
  2.  La généralisation, la découverte d'une loi.
  3. La recherche des causes (Aristote en distinguait quatre, ou cinq, différentes: formelle, matérielle, finale, efficiente, exemplaire)(1). C'est une étape propre à la Philosophie, la science se contente généralement de découvrir les lois qui régissent un phénomène.
  4. Quelquefois, le philosophe cherche en plus la cause première, comme en Théologie naturelle et en Science religieuse.
  5. On revient à l'expérience, on vérifie que notre connaissance est bien réelle.

Comme on le voit en Science religieuse, les intentions de l'être premier demeurent un mystère pour la raison philosophique, de même que les imperfections de la nature; la religion, avec la foi, apporte par contre des réponses à ces questions. La raison est donc ouverte à une explication religieuse du monde, elle ne lui est pas opposée. Il y a une complémentarité et non une opposition entre Philosophie et Théologie. Elle peut donc être considérée dans certains cas comme l'aboutissement de la méthode réaliste.

Note

(1) Voici un exemple: Un nuage est de la vapeur d'eau (cause matérielle) issue du réchauffement d'une masse d'eau par le soleil (cause efficiente); si l'on prend le cycle de l'eau, le nuage est la partie de ce cycle qui correspond à la suspension de l'eau évaporée dans l'air (cause formelle); un nuage, en somme, c'est la manière dont la nature transporte de l'eau d'un endroit à un autre sans passer par la terre, grâce à la pluie (cause finale). On peut aussi, par analogie, parler d'un nuage de fumée, de poussière, etc. (cause exemplaire).