La datation du tour de garde de Zacharie et la chronologie du Christ

De Ebior

Les Manuscrits de la Mer Morte n'ont-ils plus rien à nous apprendre ? Pour moi oui ceci :  

Jésus est né en 754 de Rome  le dimanche 25 décembre + 1 de JC (calendrier Julien). Date romaine : VIII des Calendes de janvier 754 Rome (AUC)

Si vous en avez le loisir, lisez le Document 4Q321 Fragment I Colonne I des Manuscrits de la Mer Morte retrouvés à Qumrân en 1947 dans Manuscrits de la Mer Morte de WISÉ, ABEGG ET COOK, PLON, Paris, 2001, p. 390, paragraphe I, ligne 6) et en Livre de Poche, depuis le 28.8.2003 aux éditions PERRIN, Paris.


Lisez aussi le Document 4Q328 Fa p.402, paragraphe I lignes 4 à 8 / paragraphe II, lignes 6 à 7. Ce dernier document précise que la famille Abiah était la responsable (chef) du troisième trimestre de la III ème année du cycle de VI ans (en six ans, les 24 familles sacerdotales avaient assumé le même nombre de semaines de garde [ I Chroniques 24:7-18 ]Une IIIe année sur VI et la présence de la famille Abiah en septembre.

Voilà une première indication précieuse . Pourquoi ? parce que l'an III est indispensable pour la garde de la famille Abiah (Zacharie Luc  I, 5 ) à la fin septembre en vue de la conception de Jean-Baptiste en l'an I avant JC, suivie de sa naissance en juin I de JC (754 de Rome)


DATATION du document 4Q321 fragment I colonne I. p. 390 paragraphe 2, ligne 7

Ce document nous fournit quatre autres indications précieuses concernant l’an I sur VI du cycle des Gardes et permet de le dater en l'an  4 après JC :

  1. Un lundi (2me jour de la semaine chez les hébreux )
  2. Qui tombe un 25me jour du 8me mois solaire et correspond à un 17 novembre dans le calendrier julien
  3. ''Une Pleine Lune ce lundi qui a débuté le samedi 15 novembre, an +4 JC (selon la NASA voir Phases   of the Moon''''/ F.Espenak )  De visu, la lune apparaît pleine pendant +/- 48 heures, d'où annotation correcte dans le document 4Q321 Frag. I Col. I ! Ce lundi 17 novembre débute le dimanche soir dans le calendrier hébreu.
  4. Semaine de la Garde d’Abiah en l’an I du cycle de VI ans. ( an 4 JC )

Grâce à la coïncidence du lundi 17 novembre Julien, de la Pleine Lune et de l’épacte 20 (âge de la lune au premier janvier à 0 heure) qui donne la clé des lunaisons de cette mystérieuse année il s’avère que l’an 4 après Jésus-Christ (757 de Rome) est l'année I du cycle VI des Gardes et cette année 4 après JC correspond à toutes les indications du document 4Q321 Frag. 1 Col. 1


Ces indications réunies en une même année comme ici en l’an 4 après JC ne se trouvent qu'une fois entre 45 avant JC (709 de Rome / 3716 des Hébreux ) et 70 après JC (823 de Rome / 3830 des Hébreux ) . Voir mon Tableau synoptique (partiel) et leCalendrier Solaire de l'an + 4JC selon les manuscrits de la Mer Morte)

La famille Abiah (8ème classe) était de garde au Temple, deux à trois fois par an.

Une de ce  Gardes annuelles débutait à mi-novembre d’une année I sur VI du cycle des gardes. Voir le listing des 52 semaines des gardes au Temple de Jérusalem jusqu’en l’an 70 après Jésus-Christ (http://www.theol.rug.nl/~tigchelr/priesterdiensten.htm : en néerlandais : avec les colonnes week [semaine] ,dag [jour] qui se réfère au mois solaire et non julien ou grégorien et jaar [année]).

Cette garde tombait la 34ème semaine de l'an solaire (cycle des gardes I sur VI).


Cela concorde avec l’an 4 après JC. La semaine d 'Abiah du samedi 23 du 8me mois solaire au samedi 30 du 8me mois solaire (pour l’an 4 après JC calendrier julien ) se présenta du samedi 15 au samedi 22 novembre dans le calendrier julien (lundi 17 novembre = 25me jour du 8ème mois solaire ) Calculé grâce au doc.4Q321 Frag. I Col. I et voilà ce document de Qumrân daté !


Comme l'an 4 après JC (757 de Rome ) est une année I sur VI, alors quatre ans plus tôt, en I avant Jésus-Christ (753 de Rome), nous trouvons une année III sur VI, ce qui confirme la garde de la famille Abiah (dont faisait partie Zacharie) et la conception de Jean–Baptiste fin septembre en I avant Jésus-Christ.


En l'an 1 avant JC (753 de Rome / 3760/61 des Hébreux.), la garde de la 8me famille qui se nomme Abiah et est représentée par Zacharie tomba du samedi 18 septembre au samedi 25 septembre Julien, parce que l'an I avant JC (0 des astronomes) était une année III / VI ans, (voir tableau des 52 gardes annuelles du calendrier solaire selon Qumrân)

Un ancien document rabbinique affirme que l'an 70 après JC était une année I sur VI au moment de l'incendie du Temple de Jérusalem (je cherche la référence), alors l'an 4 après JC, 66 ans plus tôt, était aussi une année I sur VI et l'an I avant JC était une année III sur VI, indispensable pour situer une garde d'Abiah vers l'équinoxe d'automne.


Suite à la vision de Zacharie pendant la 26me semaine de l’an solaire, Jean-Baptiste fut conçu fin septembre 1 avant JC(conception fêtée le 23 septembre dans l'Eglise orthodoxe), donc né logiquement en juin 1 après JC (754 de Rome / 3761des Hébreux ). Il entama sa 30ème année légale (29 ans accomplis) au solstice d'été en 30 après JC (783R/3790 des Hébreux ).


Cette même année juin 30 après JC correspond à l'an 15 de Tibère ('Lc 3 ,1' ).

Donc pas de décalage avec l’Evangile.

D'après l'historien juif Flavius Josèphe dans Antiquités Judaïques (livre 18 chapitre 6-10), l'Empereur Tibère régnait depuis 15 ans et 8 mois en juin 30 après JC

  • Six mois après la conception de Jean Baptiste, c'est-à-dire le vendredi 25 mars 1 après JC (754R/3761 des Hébreux ) L'Annonciation à Marie et L'Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ (NSJC).
  • Trois mois plus tard, naissance
  • Six mois plus tard, le dimanche 25 décembre 1 de JC, Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ, premier Noël historique
  • D’où Crucifixion, le vendredi 25 mars 35 de l'ère de JC, en Sa 34me année (33 ans et 3 mois)

Une inscription lapidaire retrouvée à SETIF, "parle" du VIII des Calendes de janvier pour le "Dies Natalis" de NSJC. ( je recherche les références )

Le suivi minutieux des Gardes au Temple jusqu'à l'an 70 JC a permis ces affirmations.

Denys Minor n’a pas erré ! Il a présenté l’an I comprenant l’Incarnation et la Nativité en la même année I de NSJC, qui étant né en l’an I est mort le vendredi 25 mars AN 35 de l’ère chrétienne / 788 de Rome, à l’âge de 33 ans et 3 mois (dans Sa 34ème année).

Que nos prêtres et catéchistes ne craignent pas d'annoncer cette fête de Noël comme un anniversaire historique ! Les Hébreux sont toujours très fidèles aux fêtes et anniversaires.


Notre Dame et les apôtres 'n''ont pas omis de célébrer ces anniversaires sacrés.

Voir dans « La Cité Mystique » de Marie d'Agréda, (Saragosse, au début du 17 ème siècle ) le chapitre sur les fêtes et la manière de s'y préparer plusieurs jours à l'avance pour en recueillir tous les fruits que le Seigneur Dieu nous prépare avec une générosité toute spéciale à chaque anniversaire !


Si l'Eglise n'a pas pu officialiser ces fêtes avant le 4ème siècle, n'oublions pas les trois siècles de persécutions où il fallait se taire sous peine de mort. Beaucoup de nos frères et sœurs ont témoigné jusqu'au martyre.

En 362 après JC, l'Empereur Julien l'Apostat imposa la fête païenne du 25 décembre à l'Eglise de Constantinople pour obliger les chrétiens à sacrifier au Dieu Soleil Invaincu, le VIII des Calendes de janvier. Et ce pour "contre-battre"(dans le texte ) la fête chrétienne de Noël (voir A. Bayet, Histoire des religions romaines. Par, Petite Bibliothèque Payot, France, 1976, p.229)

En Pologne, dès 1979, le Saint Père s'est exclamé :

" Exclure le Christ de l'Histoire des Hommes, est un crime contre l'Humanité "

Auteur : Henriette HOROVITZ

Waterloo, le 28 octobre 2004-10-28

e-mail : hhm@swing.be

Site : http://www.chez.com/alleluja

Pour toute question et demande, veuillez contacter l'auteur