L'Avent (année B)

De Ebior

Précédent Introduction à l'Avent

Qu'est-ce que l'Avent ?

L'Avent (du latin adventus, arrivée) est le temps de pénitence qui précède Noël, l'arrivée du Seigneur, dit le Larousse.

Écoutons le Catéchisme de l'Église Catholique :

"En célébrant chaque année la liturgie de l'Avent, l'Eglise actualise cette attente du Messie. En communiant à la longue préparation de la première venue du Sauveur, les fidèles renouvellent l'ardent désir de son second Avènement" § 524.

En fait l'Avent - et c'est le caractère fondamental de ce temps liturgique - prépare les chrétiens à découvrir ou redécouvrir le don que Dieu fait aux hommes par l'incarnation du Verbe Éternel de Dieu, le Christ Notre Seigneur, qui accomplira au temps de Pâques la Nouvelle et éternelle Alliance de Dieu avec tous les hommes.

L'Avent commence toujours le premier dimanche après le 25 novembre, cette année le 30 novembre. 
Il dure quatre semaines. C'est un temps de pénitence et de préparation pour les chrétiens laïcs, 
de jeûne et d'abstinence pour les religieux. Aussi les ornements liturgiques à l'église sont-ils violets.

Le cycle liturgique complet se déroule sur 3 ans. Cette année 2008/2009 est l'année B. L’Avent de l'année A avait mis l'accent sur notre père Abraham, le père des croyants. L'année B nous fait connaître le grand prophète Isaïe. Chaque année commence par l'Avent. Quelle merveille !

L'Avent, un temps de veille mais aussi de joie, de paix et d'action de grâces Aussi l'Avent est-il un temps de vigilance, de lutte contre la torpeur et la négligence pour parvenir au but visé, qui est d'être prêt à accueillir le Seigneur qui naîtra le 25 décembre. Jour de Noël. C'est un temps d'espérance.

Joie, paix, action de grâces, patience, espérance... N'est-ce pas de très beaux mots pour dire le désir profond qui habite le temps de !"Avent ? Ils nous parlent d'une rencontre : attendue : celle de Dieu avec l'homme, celle de Dieu venant vivre dans notre vie et prendre corps dans les réalités humaines.

Nous sommes placés comme des sentinelles sur les remparts du monde, il nous faut regarder en avant, vers l'Avent, l'avènement de Dieu, afin que l'espérance devienne action de grâce dans la paix el la joie, telle que nous renseigne le mystère de Noël.

Durant l’Avent prévoyez la couronne de l’Avent, dont les bougies seront allumées successivement chaque semaine.

Quand la famille est rassemblée, après avoir allumé une bougie dans le coin préparé à cette fin, l'un des parents commence la prière familiale. , Il faut orienter celle-ci vers ce temps porteur de grâces et de conversion qui nous prépare à la venue du Seigneur.

Les enfants choisiront un chant qu'ils aiment particulièrement ou un chant de l’Avent : Soyons toujours joyeux et prions sans cesse.

Pendant l'Avent, écoutons les prophètes l'Église nous propose avec insistance de lire les prophètes et d'écouler leur message en ce de l'Avent afin de mieux nous préparer à NoëL

Dès le 1er dimanche de l'Avent, la liturgie de la parole nous fait entendre le grand prophète Isaïe de même que les deux dimanches suivants. Isaïe, tel un veilleur et un intercesseur s'adresse à Dieu pour nous, Telle est sa vocation.

A la maison, commençons par dresser la crèche familiale.

1er Dimanche de l'Avent : 30 novembre 2008 - Allumons la première bougie

L'Avent nous fera retrouver ce qui, en nous, attend le salut de Dieu. Avec les figures du Baptiste et de Marie, nous pourrons chanter : "Fais-nous revenir, que ton visage s'éclaire, et viens nous sauver ! ", ou "Réveille ta puissance, fais luire ta présence et révèle ta bonté"'

Les messages d’Isaïe, prophète et poète, nourriront notre prière tout au long de ce temps béni.

Essayons de répéter cette semaine : le matin : "Nous sommes l'argile, et tu es le potier : nous sommes l'ouvrage de tes mains ", Is 64, 7,

le soir le premier verset de la première lecture de ce 1er dimanche :

"Tu es Seigneur, notre Père, notre Rédempteur : tel est ton Nom depuis toujours ", Is 63, 16,

Ces beaux versets, empreints de la foi la plus pure, peuvent introduire nos demandes d'intercession au cours de la prière,

Et écoutons aujourd'hui les magnifiques textes suivants :

  • Isaïe 63, 16 - 64, 7 : "Oh. si tu déchirais les cieux et si tu descendais !"
  • Marc 13, 33-37 où Jésus nous invite à la vigilance : "Prenez garde, veillez"


Méditons-les. Gardons-les dans notre coeur.

2e Dimanche de l'Avent : 7 décembre 2008 - Allumons la deuxième bougie.

"Réjouissez-vous dans le Seigneur, réjouissez-vous car le Seigneur est proche !"

Par sa bonté pour nous dans le Christ, Dieu voulait nous montrer tout au long des âges futurs, la richesse infinie de sa grâce, Lui-même, par la voix de ses prophètes, dont Jean-Baptiste est le dernier, nous annonce Sa venue au milieu de son peuple,

Jean-Baptiste est le prophète qui fait le lien entre j'Ancien et le Nouveau Testament. Il nous prépare à contempler la vie, l'enseignement et les signes qu'accomplira son cousin Jésus le Christ.

Essayons de répéter cette semaine :
le '''matin''' : "Seigneur, console ton peuple, Ne regarde plus ses fautes, ses crimes sont pardonnés. 
Tu conduis ton troupeau, ton bras rassemble les agneaux, tu les portes sur ton coeur, 
et tu prends soin des brebis qui allaitent leurs petits ", Is 40. 10-11

ou "Son amour s'est montré le plus fort, éternelle est la fidélité du Seigneur ",

le '''soir''' : "Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut", Ps 84 (85),

Écoutons aujourd'hui les magnifiques textes suivants :

  • Isaïe 40, 1-5 et 9-11 : "Préparez dans le désert le chemin du Seigneur"
  • Marc 1, 1-8 : Jean Baptiste, le Précurseur, annonce la venue du Seigneur : "Il proclamait un baptême de conversion el tous se faisaient baptiser dans le Jourdain".


Méditons-les, Gardons-les tout au long de cette semaine dans notre coeur,

Mardi 9 décembre 2005 : Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie

Prière: Je tressaille de joie dans le Seigneur. Mon âme exulte en mon Dieu car il m'a enveloppée du manteau de l'innocence.

et il m'a fait revêtir les vêtements du salut.

comme une épouse parée de ses bijoux (Isaïe 61, JO).
  • Gn 3,9-15 et 20 : La faute originelle : "Dieu dit au serpent : "Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, Sa descendance te meurtrira la tête et toi, tu lui meurtriras le talon ",
  • Luc 1 26-38 : L'annonciation de l'Ange Gabriel à la Vierge Marie, en sa maison de Nazareth, Chantons : Vierge de lumière, tu es le sourire de ceux qui t'espèrent, ô Notre-Dame ou l'Ave Maria de Lourdes.,

3e Dimanche de l'Avent : 14 décembre 2008 - Allumons la troisième bougie

"Réjouissez-vous dans le Seigneur. réjouissez-vous car le Seigneur est proche !"

Ce dimanche est appelé de "Laetare", car la liturgie commence par "Laetare : Réjouissez-vous ".

Oui, Dieu nous invite à entrer dans sa joie : le jour de notre salut approche. Jean-Baptiste nous prépare à l'accueillir. Aussi la couleur liturgique est-elle le rose.

Saurons-nous écouter et nous laisser guider par le plus grand des prophètes, Jean-Baptiste sur le chemin de la conversion ? Priez, discernez et réjouissez-vous. "Au milieu de vous se tient quelqu'un que vous ne connaissez pas " Jn 1, 26.

Essayons de répéter cette semaine : 

le '''matin''' ces paroles du Magnificat : "Le Seigneur fit pour nous, pour moi. 
de grandes choses, Saint est Son Nom. Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent (le vénèrent) ".

le '''soir''' : "Dites aux esprits abattus" : "Prenez courage, ne craignez pas : voici notre Dieu qui vient. Il vient nous sauver ".

Écoutons aujourd'hui les magnifiques textes suivants :

  • Isaïe 61,1-11 : "Je tressaille de joie dans le Seigneur"
  • Jean 1, 6-28 : "C'est lui qui vient derrière moi, et je ne suis même pas digne de défaire la courroie de sa sandale".

Méditons-les. Gardons-les tout au long de cette semaine dans notre coeur.


4e Dimanche de l'Avent : 21 décembre 2008 - Allumons la quatrième bougie

"Réjouissez-vous dans le Seigneur, réjouissez-vous car le Seigneur est proche !" Marie nous présente en son fils Jésus, le Messie glorieux qui vient sauver tous les hommes et leur apporter le Salut. A son exemple, laissons-nous envahir par la présence de Dieu et abandonnons-nous à sa volonté, ainsi notre coeur sera sa demeure, et nous serons prêts à célébrer Noël.

Essayons de répéter cette semaine : 

le '''matin''' : "Qu'il vienne le Seigneur, c 'est Lui, le roi de gloire !", Ps 23,

le '''soir''' : "Voici que la Vierge enfantera un fils : on lui donnera pour nom Emmanuel : "Dieu avec nous ! ", Is 7, 12-16,

Écoutons aujourd'hui les magnifiques textes suivants :

  • 2ème livre de Samuel 7, 1-16 : "Le trône de David est affermi pour toujours" Ta maison et ta royauté subsisteront pour toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours ",
  • Luc 1, 26-38, la salutation de l'ange Gabriel à Marie : "Le Seigneur Dieu Lui a donné (â Jésus) le trône de David son père, Il régnera pour toujours sur la maison de Jacob el son règne n'aura pas de fin ".


Méditons-les. Gardons-les tout au long de cette semaine dans notre coeur.